La nouvelle usine Monbana ouvre des perspectives sur les boissons en poudre

17 novembre 2016 - Pierre Christen

La nouvelle usine de boissons gourmandes et diététiques en poudre de Monbana est située à Saint-Sauveur-des-Landes en Ille-et-Vilaine. Sa capacité de production est deux fois plus importante que celle du site précédent à Landivy en Mayenne.

Opérationnelle depuis le 23 septembre 2016, suite au transfert de l’activité du site de Landivy (53), la nouvelle usine Monbana à Saint- Sauveur-des-Landes (35), près de Fougères, ouvre de nouvelles perspectives à la chocolaterie familiale.

D'une surface de 6000 m², elle est dédiée :

- aux poudres pour boissons gourmandes, incluant une vaste gamme de chocolats en poudre, pour les réseaux cafés-hôtels-restaurants, épiceries fines, distribution gourmet et la trentaine de boutiques Monbana,

- et aux poudres diététiques sport et minceur (poudres hyperprotéinées et hypocaloriques, substituts de repas pour contrôle du poids, etc.) réalisées en sous-traitance pour des laboratoires.

Soit un volume de production de 2500 tonnes annuel, susceptible de doubler, la capacité de production étant de 5000 tonnes par an. « Notre savoir faire "made in France" combiné à cette nouvelle usine devrait nous permettre de nous ouvrir à de nouveaux pays et à investir de nouveaux segments de marché », annonce Yves Guattari, le p-dg, troisième génération à la tête de la chocolaterie familiale. L’activité « poudres » pèse 30 % des 44 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisés en 2015 par l'entreprise. Elle constitue l’essentiel des 20 % du chiffre d’affaires déjà réalisés à l’export dans 56 pays. Les autres activités proviennent des deux autres sites : Colmar (chocolat moulé) et Ernée (chocolat à croquer).

La nouvelle usine de Saint-Sauveur-les-Landes double la capacité de production comparativement à l’ancien site de Landivy (aujourd’hui en vente). Elle offre aussi une vitrine du savoir-faire aux acheteurs. Dans cette logique, un centre de formation dédié aux barmen, baristas et restaurateurs sera ouvert au premier semestre 2017 afin de proposer des modules destinés à la réalisation de boissons gourmandes chocolatées.

Opérationnel au premier semestre 2017, le centre de formation permettra de former les barmen, baristas et restaurateurs.

Le projet a représenté un investissement de 8 millions d’euros, largement co-financé par la communauté de communes de Fougères Communauté. L’accueil et l’accompagnement par la collectivité ont joué un rôle crucial dans cette implantation. Le site est aussi bien situé sur le plan logistique, en bordure d’autoroute (Rennes-Caen) sur une zone en pleine expansion. « Cet emplacement nous a permis d’accroître notre capacité de stockage emballage et produits finis, et d’obtenir un coût de transport plus compétitif », souligne Sébastien Le Rendu, directeur industriel de Monbana.

Il ajoute que l’atout majeur de l’usine est de permettre une meilleure maîtrise du process et de la qualité. Elle bénéficie notamment d’un nouveau process de mélange garantissant l’absence de contaminations croisées. « C’est un système fiable par rapport à la qualité et l’homogénéité du mélange. Nous allons au-delà des recommandations des audits, sachant qu’elles vont crescendo », se réjouit-il. Le site étant certifié IFS et BRC.

Retrouvez notre reportage complet dans notre numéro de décembre (parution le mercredi 07 décembre 2016).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois