La Sill produira finalement ses laits infantiles à Landivisiau

18 juin 2018 - Marjolaine Cérou

Les premières images de l'unité de production de lait infantile de Sill Entreprises. Thébault Ingénierie est en charge de la construction.

Fin du suspense pour Sill Entreprises. Le groupe laitier a annoncé ce dimanche 17 juin que son usine de production de lait infantile s’installera finalement à Landivisiau (29). Les travaux débuteront le 2 juillet prochain pour une livraison prévue courant 2020. C’est l’entreprise Thébault Ingénierie, filiale d’Idec, qui a été choisie pour la construction.

L’objectif pour Sill est de renforcer d’environ 50 % sa capacité supplémentaire de traitement du lait. Complémentaire au site historique de Plouvien (29), où se trouve le siège, cette nouvelle unité constitue un axe stratégique pour le groupe et un atout pour faire face à la volatilité du marché laitier. L’usine devrait produire 18 000 tonnes de lait infantile en poudre.

Fort d’un investissement de 80 millions d’euros, le site verra la construction d’une tour de séchage, destinée à remplacer l’actuelle devenue obsolète et trop énergivore. L’unité de production sera ainsi composée :

  • d’une installation de réception du lait ;
  • d’une tour de séchage de 49 m ;
  • de laboratoires ;
  • de locaux sociaux ;
  • d’un atelier de conditionnement ;
  • d’un bâtiment énergie.

Cette construction va contribuer à la création de 60 emplois directs. Un programme de formation sera aussi déployé. Un terrain de 7 hectares a été réservé à la Communauté de communes.

Après quatre années d'aléas, cette annonce est un « soulagement » pour le groupe laitier. Initié en 2014, le projet aurait dû au départ être implanté à côté du siège à Plouvien mais les voisins s’étaient exprimés contre lors d’une enquête publique. « L’annonce de ce jour est un véritable soulagement après les péripéties de ce dossier liées à différents recours. C’est aussi un aboutissement après plusieurs années de travail autour de ce projet. Nous plaçons au coeur de notre travail, l’innovation, la recherche et le développement, afin d’absorber les volumes supplémentaires et de proposer des produits élaborés à meilleure valeur ajoutée », déclare Gilles Falc’hun, directeur général du groupe.

D’après le quotidien Ouest France Entreprises, le président de la République Emmanuel Macron serait attendu au siège du groupe à Plouvien le jeudi 21 juin. Gilles Falc’hun l’avait accompagné lors de son voyage en Chine début 2018.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois