Le plaidoyer d’Emmanuel Faber, dg de Danone, pour davantage de justice sociale

1 juillet 2016 - Pierre Christen

Lors de la remise des diplômes aux étudiants d’HEC Paris, Emmanuel Faber, directeur général de Danone, lui-même issu de cette formation, a délivré un témoignage humaniste empreint d’émotion. Dans ce discours (en vidéo en cliquant ici), il évoque d’abord son frère atteint de schizophrénie lourde, décédé il y a cinq ans. « Ce qui m’a marqué le plus lors de ces trois ans ici, c’est ce coup de fil que je n’aurais jamais voulu recevoir m’apprenant sa première hospitalisation. Ma vie a basculé », affirme-t-il. Avant de dire combien cette douloureuse expérience lui a appris à découvrir « que la normalité, ça enferme beaucoup » et à découvrir aussi « la beauté de l’altérité ».

« On peut vivre avec peu de choses et être heureux, » poursuit-il relatant ses immersions dans des bidonvilles, en France et dans le monde. Il porte alors une analyse sans concession : « Après toutes ces décennies de croissance, l’enjeu de l’économie, l’enjeu de la globalisation, c’est la justice sociale. Sans justice sociale, il n’y aura plus d’économie ». Avant de conclure (en anglais) : « Avec ce diplôme, vous avez désormais un outil très puissant en votre mains, la question est qu’allez vous faire avec ? »

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois