Le projet Genialg vise à mieux valoriser la biomasse des algues

24 mars 2017 - A.D

Le projet européen Genialg, coordonné par le CNRS, a été lancé en janvier 2017 à la Station Biologique de Roscoff. Les 19 partenaires du consortium souhaitent valoriser 100 % de la production des bio-raffineries des macro-algues, renforcer la compétitivité de la filière et promouvoir des systèmes de production durables.

Le projet s’intéresse à la production et l'exploitation durable de deux espèces à haut rendement : l'algue brune Saccharina latissima et l’algue verte Ulva sp. Des études seront menées afin de démontrer la faisabilité économique et l’absence d’impact environnemental de la culture et du raffinage de cette biomasse d'algues pour développer de multiples usages. Les applications en jeu sont l'alimentaire, l'agriculture et l'élevage, la pharmacie, la cosmétique et les bioplastiques.

Doté d’une subvention européenne de 11 millions d'euros sur 4 ans, le projet Genialg réunit 19 partenaires publics et privés de 6 pays européens: The Scottish Association for Marinescience, Seaweed Energy Solutions, Algaplus, Stichting Wageningen Research, Sintef, Inegi, Université de York, Iota Pharmaceuticals, Biome Technologies, Cimar, National University of Ireland, AquaTT Uetp, Universitéde Aveiro, The Biorenewables Development Center et en France, Amadeite (filiale R&D d'Olmix), Algaia, Lessonia et C-Weed Aquaculture. Coordonné par le CNRS, il assure le transfert vers les entreprises des connaissances acquises au cours du projet Idealg (ANR 2010).

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois