Sept start-up du végétal récompensées aux European Plant-Based Protein Awards

7 octobre 2019 - Amelie Dereuder

Pour la troisième édition des European Plant-Based Protein Awards, le Village by CA Nord de France s’est associé à Terres Univia et au Village by CA Champagne-Bourgogne pour récompenser sept start-up sur les 108 candidatures européennes. Ces dernières ont proposé des ingrédients, des process et des produits innovants autour des protéines végétales.

Les lauréats bénéficient d’une mise en avant sur divers événements (comme Bridge2food) et reçoivent également un programme d’accélération, hébergé ou à distance, au sein des Villages by CA Nord-de-France à Lille et Champagne-Bourgogne à Dijon, avec le concours de ToasterLab pour la catégorie Pulses.

Dans la catégorie «Ingrédient», c’est Yumgo de Tamago Food qui décroche la palme de la solution la plus innovante. Il s’agit d’une jeune entreprise française qui a mis au point une alternative végétale au blanc d’œufs pour la pâtisserie.

Pour la catégorie « Légumineuses/Pulses », l’award a été décerné à Kedelaï pour son tempeh fermenté de soja bio français. Plus riche en protéines que le tofu, il est transformé à Nanterre.

Mycorena est une start-up suédoise qui a mis au point un procédé de production de protéines de champignons (appelée Promyc) à partir de coproduits alimentaires. Elle est lauréate du prix « Process & Digital ».

La start-up barcelonaise Foods for Tomorrow a développé la gamme Heura, des analogues de viandes. Avec leur 20 % de protéines, ces solutions à base de soja (dont la culture ne participe pas à la déforestation) ont reçu le prix « Aliment Hyper-protéiné/High Protein Food ».

Dans la catégorie « Aliment/Food », Ramen Tes Drêches a remporté le trophée de la solution la plus innovante grâce à ses nouilles de type ramen fabriquées à partir de drêches de brasserie et de farine de légumineuses. Ces pâtes permettent de réduire le gaspillage alimentaire et constituent un repas complet.

Le prix « Impact Consommateur/Consumer impact » a été attribué à la société néerlandaise Willicroft pour ses analogues de fromages (fondue, parmesan, sauce fromagère…) fabriqués avec des noix de cajou. Un substitut de gorgonzola au tofu et à la spiruline est en cours de développement.

Enfin, le prix « Coup de cœur » a été remis à La Petite Prairie. La jeune société de Meurthe-et-Moselle propose des desserts fermentés bio à la féverole française et produits sans additif.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois