Südzucker ne cédera pas Cagny et Eppeville

27 mai 2019 - Pierre Christen

« Saint Louis Sucre ne vendra pas ses outils de production. Nous ne fermons pas des sucreries pour les offrir à d’autres acteurs, notre objectif est d’écarter la capacité en excès sur le marché », déclare Wolfgang Heer. C’est en ces termes que le p-dg de Südzucker a décliné l’offre de reprise des sites de Cagny et Eppeville, émise par les betteraviers français, via la CGB, leur syndicat.

La France est un marché excédentaire avec une production deux fois supérieure à sa consommation, justifie le groupe allemand, qui le 16 mai a annoncé des pertes de 326 millions d’euros enregistrées sur l’exercice 2018/2019 pour l’activité sucrière.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois