Tereos en forme juste avant la fin des quotas

26 juin 2017 - A.D

Selon les derniers résultats annuels de Tereos, le groupe sucrier se porte bien, très bien même ! Le troisième producteur de sucre mondial est ainsi bien armé pour faire face à la fin des quotas et à la libéralisation des marchés. Il affiche une amélioration de tous ses indicateurs d’activité et de rentabilité, avec un chiffre d’affaires en hausse de près de 15% soit 4,819 milliards d’euros sur l'exercice 2016/2017 (contre 4,201 milliards d’euros en 2015/16).

L’EBITDA ajusté augmente de 38% pour atteindre 607 millions d’euros (440 millions d’euros en 2015/16). Le niveau de marge sur chiffre d’affaires s’établit à 12,6%, soit 2,1 points de plus que l’année précédente. Le résultat net consolidé s’élève quant à lui à 107 millions d’euros.

Ces bons résultats sont portés par l’activité sucre, particulièrement performante cette année après deux ans de dégradation sur les prix de cette matière première. Les cours remontent et les agriculteurs des coopératives Tereos ont aussi augmenté leur production de 25 %, grâce au recrutement de nouveaux adhérents et à l’accroissement des surfaces cultivées de betterave. De bonnes nouvelles pour le groupe juste avant la fin des quotas sucriers, prévus en octobre 2017.

«Nous avons réalisé cette année une très belle performance opérationnelle. Le modèle agricole et opérationnel que Tereos a bâti est aujourd’hui un des plus performants d’Europe. Au moment où les quotas vont disparaitre, ce modèle se trouve renforcé par notre internationalisation et l’élargissement de nos activités de première transformation agricole", a commenté Alexis Duval, le président du directoire.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois