Une protéine contre l'intolérance au gluten

18 avril 2014 - A.D

Dans une publication de l'American Journal of Gastroenterology le 8 avril, des équipes de chercheurs de l’Inserm, de l’Inra, de l’Université McMaster au Canada et de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont mis en évidence que chez les intolérants au gluten, une protéine humaine, l'élafine, est beaucoup moins abondante que chez les personnes saines. Celle-ci a des propriétés anti-inflammatoires et est capable d’interagir avec la protéine responsable de la mauvaise dégradation du gluten (transglutaminase-2) en inhibant une étape clé de cette dégradation. Les équipes ont aussi mis au point une souche recombinante de la bactérie probiotique Lactococcus lactis capable d'exprimer et de dégrader l’élafine.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois