Evergrain extrait les protéines et les fibres des drêches de brasseries pour les revendre comme ingrédients nutritionnels. Crédit photo Evergrain

Ingrédients

AB InBev lance EverGrain, sa start-up de coproduits de brasserie

11 janvier 2021 - Amelie Dereuder

Les démarches d’économie circulaire et d’upcycling battent leur plein depuis quelques mois. AB InBev apporte sa pierre à l’édifice grâce à une start-up qui valorise les drêches de brasserie en protéines et en fibres. Explications.

L’upcycling, c’est-à-dire la valorisation des coproduits, a le vent en poupe en 2021. Début janvier, AB InBev a lancé la start-up EverGrain, spécialisée dans les ingrédients issus de drêches de brasserie. Les premiers lancements sont des fibres et d’isolats de protéines d’orge qui permettent d’enrichir boissons, barres, snacks, tartinables pâtes et produits panifiés. Ces ingrédients clean label ont peu d’arrière-goût. Solubles, les protéines d’orge Everpro sont mélangées avec du riz ou du maïs. La gamme Evervita associe protéines et fibres (35/40 ou 20/60) en fonction des bénéfices recherchés. La mise au point de ces ingrédients a nécessité cinq ans. Ils seront commercialisés en Europe et aux Etats-Unis au premier trimestre 2021.

« AB InBev est fier de soutenir une entreprise aussi remarquable qu’Evergrain, avec sa mission de créer des ingrédients incroyables pour nourrir le monde par le pouvoir de l’économie circulaire. Cela marque une étape importante dans notre objectif de construire un monde meilleur pour les cent prochaines années à venir », fait valoir Tony Milikin, responsable développement durable chez AB InBev.

Un enjeu pour les brasseries

La valorisation des drêches est un enjeu capital pour toutes les brasseries. Elles sont souvent dirigées en alimentation du bétail ou en méthanisation mais leur emploi en tant qu’ingrédient alimentaire est beaucoup plus rémunérateur (Lire notre numéro de janvier 2021). Les brasseries artisanales se tournent de plus en plus vers leur transformation en farine pour fabriquer des biscuits et crackers car les drêches apportent du croquant. Mais il est aussi possible de fabriquer des pâtes, des falafels, des mueslis ou des mix pour gâteaux. Les solutions d’Evergrain intéressent notamment le groupe Puratos pour ses produits panifiés. L’utilisation des coproduits est aussi une démarche d’économie circulaire très appréciée des consommateurs.

 A noter, ce n’est pas la première fois qu’AB InBev travaille sur ce sujet. En 2018, les équipes du centre mondial d'innovation et de technologie du groupe à Louvain (Belgique) ont développé Canvas, une boisson réalisée avec des drêches, sur le même principe que les jus végétaux. La bouteille de 350 mL apportait 11 g de fibres et 8 g de protéines. Le p-dg de Canvas (ex Ab-InBev) a ensuite créé en 2020 une nouvelle start-up, Take Two Foods, sur le même créneau, mais avec des recettes différentes.

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois