Sur le CFIA, les fournisseurs d'ingrédients et d'emballage misent sur le vert. Naturel, végétal et durable sont au coeur des lancements sur le salon. Crédit photo CFIA.

Ingrédients et packagings

CFIA 2020 : l’innovation se met au vert

26 février 2020 - Amelie Dereuder et Karine Ermenier

Cette année, la tendance est au vert et à l’innovation éco-responsable : végétal, naturel et durabilité. Les fournisseurs d'ingrédients et d'emballages orientent leurs nouveautés sur ces trois grands axes, reflets des attentes actuelles des consommateurs.

Le flexitarisme poursuivant son expansion, les ingrédients se mettent au diapason. Protéines végétales et systèmes stabilisants continuent de se diversifier. Parmi les légumineuses à suivre, la fève et le haricot mungo commencent à prendre de l’importance. La féverole est par exemple employée avec la farine de lin chez Valorex pour apporter des protéines et du liant. La société Barentz propose quant à elle un concentré de haricot mungo pour l’enrichissement nutritionnel, qui possède aussi des propriétés émulsifiantes.

Côté naturel, les ingrédients fonctionnels reviennent au galop. Les amidons, fibres, aliments fermentés permettent de remplacer les texturants et les conservateurs. AMI Ingrédients distribue ainsi une base foisonnante sans additif. L’aromatique poursuit également son évolution. Les extraits, « arômes naturels » et « arômes naturels de » gagnent en popularité. Plantex propose ainsi des extraits de bois aux notes gourmandes, le tout en clean label. La nouvelle réglementation bio, qui entre en application en 2021, a aussi enclenché une nouvelle dynamique. De plus en plus arômes compatibles avec ce texte sont proposés.

La certification biologique fait aussi des adeptes dans les ingrédients laitiers, carnés ou végétaux. Elle rassure dans un contexte de défiance envers l’industrie alimentaire. L’origine française et locale des ingrédients est également un élément fort de réassurance pour les consommateurs.

Des packagings toujours plus durables

Côté packaging, la mise au vert se retrouve naturellement dans les halls 9 et 10 consacrés à l’emballage et au conditionnement. Tous les développements – ou presque - présentés par les fabricants d’emballages vont, en effet, dans le sens du développement durable. Certains pour faciliter le tri ou le recyclage comme les barquettes sombres détectables de Knauf Industries et de Schur Flexibles ou encore les couvercles noirs de Deca. Les nouveaux films skin de Sealed Air, les mono-matériaux de Leygatech, Palamy, etc., aident aussi à gérer la fin de vie des emballages dans les filières existantes. D’autres intègrent du recyclé dans des solutions mono-matériaux comme Faerch Plast et SP Group qui incorporent 100 % de rPET dans leurs barquettes.

La substitution du plastique est aussi une quête qui inspire les fabricants. Packartis remplace ainsi 85 % du plastique par du carton, SNT Thermoformage réduit de 50 % la part de plastique dans ses barquettes Declic, tandis que l’Ecokraft de Südpack comporte 80 % de papier. Les emballages biosourcés et/ou compostables feront aussi parler d’eux sur le salon. Avec, en tête, les solutions en papier (comme les sacs en papier barrières de Sirane ou Malengé, les sachets en cellulose Samec Leducq, etc.) et en cellulose moulée comme chez Gepack. Ou encore les films compostables comme le nouvel étirable de Fabbri Group baptisé Nature Fresh. De quoi répondre à la quête de naturel …

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois