Ingrédients

CNI, Bio Serae et Nutriprocess deviennent Nexira

4 octobre 2011 - Pierre Christen

CNI, désormais Nexira, est le leader mondial de la gomme arabique (ou gomme d'acacia)

Les sociétés CNI (Colloïdes Naturels International), Bio Serae Laboratoires et Nutriprocess du groupe Iranex se regroupent sous la nouvelle identité unique Nexira. « Nous étions un groupe composite construit au fur et à mesure des rachats et créations. Nous avons décidé de regrouper les principales activités industrielles sous le même nom afin d’activer les synergies et améliorer notre visibilité pour avoir plus d‘impact sur le marché », explique Olivier Houalla, le directeur général adjoint.

A l'origine : les ingrédients végétaux.
L’activité de CNI, socle historique du groupe, remonte à 1895. Elle est essentiellement tournée vers les ingrédients végétaux, dont un leadership mondial sur la gomme d’acacia. Bio Serae, acquis en 2008, est un spécialiste des ingrédients végétaux naturels à destination du marché des compléments alimentaires, avec une position forte sur les extraits de cactus. Quant à Nutriprocess, c’est le fruit d’une création en juin 2001. Son activité est dédiée au développement de process (séchage par atomisation, co-séchage, granulation, encapsulation). Au sein de la nouvelle entité, ces activités donnent naissance à trois divisions : Nexira Food et Nexira Health, pour l’offre dédiée aux marchés de l’alimentation et de la santé, et à Nexira Technology, sur l’expertise industrielle.

Starlight Products et Afritec, deux sociétés spécialisées dans le sourcing et le négoce de matières premières, restent pour l’instant des activités distinctes.

Croissance organique et externe

Le groupe affiche une croissance moyenne de 8 % par an, pour atteindre un chiffre d’affaires de 83 M€ à la fin de l’exercice clôt fin septembre (contre 70 M€ en 2009). « Nous sommes portés par le marché du naturel et du végétal. Nous souhaitons étayer notre crédibilité et nous continuons d'investir dans des études cliniques, malgré les avis globaux négatifs de l'Efsa », souligne Olivier Houalla.

Nexira vise un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros à l’horizon 2015, quand Iranex annonçait il y a un an un objectif de 100 millions d’euros pour la même échéance. « Nous sommes en avance sur notre plan de marche. Cela se fera par croissance organique mais aussi par croissance externe », précise-t-il. Deux cibles sont en vue, l’une aux Etats-Unis, l’autre en Europe, toujours sur le métier du naturel et du végétal. Nexira envisage également une implantation en Inde, un des marchés les plus demandeurs au monde en gomme d’acacia.

La nouvelle répartition de l’actionnariat, effectuée en mars 2010, a semble-t-il éclairci l’horizon stratégique pour le groupe. Désormais, le capital est réparti entre le p-dg Stéphane Dondain (76 %) et Winch Capital - Edmond de Rotschild (24%).

Process Alimentaire - Offres d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L'AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l'actualitédu secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossierssur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois