Nutrition

Covid-19 : Santé Publique France fait le bilan du confinement sur les habitudes alimentaires

25 mai 2020 - Amelie Dereuder

Pendant deux mois, le confinement a bouleversé les habitudes alimentaires des Français. Santé Publique France a utilisé son enquête CoviPrev pour faire le point sur ces changements.

L’institution a ainsi remarqué que 17% des personnes considèrent que leur alimentation est moins équilibrée qu’avant le confinement (contre 13% déclarant une alimentation plus équilibrée que d’habitude). Les Français sont aussi 22 % à déclarer qu’ils grignotent davantage entre les repas (contre 17 % moins que d’habitude) ; 27 % estiment avoir pris du poids (contre 11 % en avoir perdu). D’après l’enquête, cette tendance au grignotage et à la prise de poids s’est accentuée entre avril et mai, probablement dû à l’ennui et au stress occasionné par le confinement.

Le fait-maison a aussi fait des émules : 37 % des personnes interrogées déclarent cuisiner plus que d’habitude. D’après l’organisme, cela s’explique par plus de temps disponible et la présence à la maison de tous les membres du foyer. Le site Mangerbouger.fr (qui recense notamment des recettes équilibrées et des conseils alimentaires) a enregistré une hausse de trafic de 60 % pendant cette période. On peut toutefois supposer que d’autres contraintes peuvent aussi expliquer ce goût retrouvé pour la cuisine : 57 % des Français déclarent trouver moins facilement les aliments en magasins et 23 % des sondés portent plus d’attention à leur budget alimentaire.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois