Ingrédients

Diana se renforce en Amérique du Sud

15 mai 2012 - Pierre Christen

La nouvelle tour d’atomisation vient compléter les technologies existantes d’extraction et de concentration de fruits et légumes.

Spécialiste des solutions fonctionnelles (organoleptiques et nutritionnelles) à base d’ingrédients naturels, Diana se démarque par sa dimension mondiale. Plus de 75% du chiffre d’affaires du groupe français, établi en 2011 à 392 M€, est réalisé à l’export. Dans cette logique, la division Food, représentée par Diana Naturals, vient d’achever un investissement, dont le montant n’est pas communiqué, sur le site chilien de Buin situé près de Santiago.

L’objectif : améliorer les capacités de production en Amérique du Sud avec le démarrage d’une nouvelle unité d’atomisation. Cette opération s’accompagne d’un renforcement des équipes de R&D locales. Au final, cet investissement va permettre au groupe d’élargir son offre, avec des poudres de fruit et légumes atomisées, pour des solutions sensorielles (goût, couleur) et de préservation des aliments.

Le Chili est un pays réputé pour la richesse de son agriculture, forte d’une grande richesse variétale, mais aussi d’un potentiel de récolte élevé. Du fait de ces conditions de culture, cette localisation fournit au groupe français des approvisionnements tout au long de l’année ainsi que des matières premières complémentaires. Il s’agit principalement de baies, maqui, citrus, acérola, etc., mais aussi de légumes (tomates, carotte jaune, etc.).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois