Ingrédients

Export : les clefs d’Eurosérum, leader du lactosérum déminéralisé

11 septembre 2012 - Pierre Christen

Leader mondial sur le marché du lactosérum déminéralisé destiné à la fabrication de lait infantile, Eurosérum a également développé de nombreux ingrédients laitiers (poudres de lactosérum standard et premium, poudres de lait écrémé et entier, ingrédients laitiers formulés...) pour les secteurs de la chocolaterie, des produits laitiers frais, des plats préparés. © picsfive - Fotolia.com

Une fois n’est pas coutume, la filière laitière affiche un certain optimisme ! Le marché des produits secs bénéficie depuis deux ans d’une conjoncture favorable générée par l’inextinguible appétit des grands pays émergents, Chine en tête, pour les poudres de lait (entier, écrémé, infantile), de lactosérum et de lactose. Le dossier du numéro de septembre de Process Alimentaire s’intéresse à ces laitiers qui font parler la poudre. Il décortique les éléments clefs du marché des poudres laitières, et donne des solutions techniques.

En complément de ce dossier, voici le témoignage intégral d’Eurosérum. Depuis près de 40 ans, cette société, intégrée à Sodiaal en 2011, traite et valorise le lactosérum issu des productions fromagères en ingrédients sous forme de poudre pour les industriels de l’agroalimentaire. Leader mondial sur le marché du lactosérum déminéralisé destiné à la fabrication de lait infantile, elle a également développé de nombreux ingrédients laitiers (poudres de lactosérum standard et premium, poudres de lait écrémé et entier, ingrédients laitiers formulés...) pour les secteurs de la chocolaterie, des produits laitiers frais, des plats préparés.... En 2011, Eurosérum a renforcé sa gamme de poudres grasses avec des produits à base de lait ou de lactosérum enrichis en matière grasse végétale.

La parole à Yves Rambaux, président d’Eurosérum.

Quelle est la part de l’export ?

La dimension internationale fait véritablement partie de l’ADN d’Eurosérum. Après sa création, l’entreprise a très rapidement commencé à exporter dans le monde entier. Aujourd’hui, plus de 70% des poudres d’ingrédients produites par Eurosérum franchissent les frontières françaises, notamment à destination des différents pays d’Europe et d’Asie, en particulier la Chine et l’Asie du Sud Est.

Quelles sont vos motivations ?

Deux raisons ont motivé le développement international d’Eurosérum. D’une part, la volonté d’accompagner ses clients internationaux possédant des usines de production à travers le monde. D’autre part, le fait que les ingrédients laitiers sous forme de poudre s’adressent à un marché extrêmement large et mondial.

Selon quelle stratégie ?

Pour assurer ce développement international, Eurosérum a développé des compétences propres à l’activité export dans l’ensemble de son organisation : au niveau commercial mais également financier et comptable, logistique, transport... Eurosérum s’est notamment doté d’un service « Douanes » en interne qui vient de recevoir cette année la certification d’opérateur économique agréé, ce qui est encore relativement peu répandu dans le monde de l’agroalimentaire français. Le service « Clients » a récemment été réorganisé pour proposer des horaires de disponibilité élargis et l’équipe commerciale dédiée à l’export a été renforcée. Pour répondre aux besoins de ses différents clients à travers le monde, Eurosérum a développé des gammes kasher et halal et a obtenu des certifications spécifiques liés à certains pays.

Au final, quelle est la clef ?

S’imposer durablement sur des marchés lointains a été possible pour Eurosérum en privilégiant les relations commerciales long terme plutôt que les opportunités ponctuelles. S’appuyant sur des partenariats solides et une force de vente mobile ou détachée à l’étranger, Eurosérum est proche de ses clients, sans pour autant produire sur leur sol. Les équipes R&D n’hésitent pas à se déplacer pour apporter leur soutien dans l’utilisation des ingrédients sur certaines applications spécifiques. Réussir à l’export n’exige pas nécessairement une spécialisation excessive des gammes de produits sur le marché des ingrédients laitiers mais passe en revanche par le développement de liens commerciaux durables basés sur la confiance et la volonté d’anticiper les besoins de ses clients.

Process Alimentaire - Webconférence

CAP SUR LA NEUTRALITÉ CARBONE

Mardi 22 juin - 9h00 à 10h30

Webconférence Live

Faites le point sur la méthodologie à déployer pour mener à bien un projet de décarbonation.
Le prix Energ'IAA sera remis à cette occasion.

Participation gratuite sur simple inscription