Ingrédients

FIE 2009 met à l’honneur le plaisir et santé

16 novembre 2009 - Pierre Christen

Les organisateurs du FIE 2009 attendent 1130 exposants issus de 90 pays, un résultat équivalent à l’édition londonienne de 2007. Reste l’inconnue du visitorat (18500 visiteurs en 2007), mais pour nombre de responsables R&D, marketing et achats, la 10ème édition européenne du FI est la plate-forme d’affaires mondiale à ne pas manquer.

« Nos produits doivent être clairement les meilleurs en goût et apporter un bénéfice santé pertinent », déclare Franck Riboud dans une interview accordée fin octobre au quotidien économique Les Echos. « Plaisir et Santé » serait donc la recette du succès selon le p-dg de Danone. C’est un objectif que partagent la majorité des industriels de l’agroalimentaire, conscients de la responsabilité de leur mission nourricière. C’est aussi une demande à laquelle les exposants de l’édition 2009 du Food Ingredients Europe qui se tient du 17 au 19 novembre 2009 à Francfort s’efforcent de répondre.

Le plein de nouveautés

Le plus grand salon européen dédié aux ingrédients est, en effet, une formidable opportunité pour faire le plein de nouveautés. Les actifs nutritionnels tiendront le haut du pavé, mais avec davantage de tempérance que lors des dernières éditions. Le cadre fixé pour l’obtention des allégations, précieux arguments commerciaux, a tiré vers le haut le niveau de justification scientifique. Certaines familles de produits doivent revoir leur copie comme les probiotiques, on pense à Danone justement, tandis que d’autres, tels les oméga 3, voient les portes s’ouvrir.

L’heure est à la réduction des teneurs en sel, en matière grasse et en sucre. Ce qui relève d’un exercice délicat, tant les consommateurs ne sont pas prêts de sacrifier goût et texture. C’est une priorité, souvent menée au niveau interprofessionnel, un travail de fond, qui devrait permettre à l’industrie agroalimentaire de relever le défi sociétal du surpoids et de l’obésité et des pathologies afférentes.

Succès annoncé pour le pavillon biologique

La confirmation du Natural Ingredients, salon dans le salon, et de la tendance clean label, ainsi que le succès annoncé du pavillon biologique, démontrent que les niches d’hier se sont transformées en tendance de fond. Plus que jamais, les objectifs de santé et d’environnement semblent converger, donnant corps au concept d’alimentation durable.

Sur le plan économique, le FIE ne pourra faire fi de la crise, qui ne sera pas sans incidence sur les comportements de consommation. « Pour nous, la question est de savoir comment créer de la valeur pour le consommateur avec des produits accessibles par leur prix », souligne Franck Riboud. A découvrir les 130 innovations présentées dans le supplément que consacre le magazine Process alimentaire au salon FIE 2009, on comprend que derrière les enjeux de plaisir et de nutrition, celui de l’optimisation des coûts reste omniprésent.

 

Innovation Awards. Résultats ce soir à 18h

Les lauréats des Innovation Awards seront dévoilés aujourd’hui mardi 17 novembre à 18h.

 

Dans la catégorie « Boulangerie », la fibre insoluble issue de maïs non-OGM Vitacel de J.Rettenmaier & Soehne rivalisera avec le N-Dulge FR de National Starch Innovation, une solution à base d’amidon visant à mimer les matières grasses pour en diminuer leur teneur et les coûts par la même occasion.

 

Dans la catégorie « Confiserie », les trois solutions retenues sont le Biscuitine 580 de Loders Croklaan qui permet de substituer les acides gras trans dans le process du chocolat sans affecter la productivité, le Deliair NH de Aarhuskarlshamn, une garniture grasse non hydrogénée avec de bonnes propriétés fonctionnelles, et le Redusat de Fuji Oil Europe qui permet de réduire la teneur en graisses saturées sans impacter la fonctionnalité.

 

Pour le secteur des produits laitiers, les innovations en concurrence sont le Chy-Max M de CHR. Hansen, une nouvelle génération de chymosine pour la fabrication du fromage qui permet de réduire les coûts et d’améliorer les propriétés, le Zero Salt Pumpable Soft Cheese de Dairygold Food Ingredients, un fromage pompable sans sel qui délivre un fort arôme.

 

Dans la catégorie « Plats salés-Viande », CHR Hansen est en compétition avec le Bactoferm Rubis, un moyen naturel de consommer l’oxygène dans l’emballage sans affecter les propriétés organoleptiques. De son côté, DSM propose le Maxavor Chicken YE, de arômes naturels de poulet étiquetés « extrait de levure ». Frieslandcampina Kievit postule avec Vana Crema 78 D, une nouvelle génération de matières grasses en poudre avec 80 % d’acides gras saturés en moins.

 

 

 

Découvrez l'avant-première du salon FIE 2009 dans notre supplément Ingrédients de novembre 2009.

  • Accès au somm a  ire
  • Accès à la couverture
Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois