Sur le Food Ingredients Europe, les ingrédients naturels et clean label sont incontournables. Ils bénéficient même souvent d'un espace dédié au coeur du salon.

FIE 2019 : le végétal et le naturel, tendances clefs du salon

20 novembre 2019 - Amelie Dereuder

A l’occasion du Food Ingredients Europe 2019, Sophie de Reynal, directrice marketing de Nutrimarketing, analyse en avant-première les tendances qui vont animer le salon. Le végétal et le naturel seront à l'honneur.

Trois questions à Sophie de Reynal, directrice marketing de NutriMarketing

 

Sophie de Reynal, directrice marketing du cabinet Nutrimarketing

Quelles seront les grandes tendances du FIE cette année ?

En 2019, le salon demeurera orienté sur le clean label et le végétal. Ces deux tendances sont là pour durer encore quelques années. La question du clean label évolue : désormais, il ne suffit pas de retirer des ingrédients ou additifs controversés. Il faut montrer patte blanche sur de nombreux sujets : la moindre transformation, le bio, l’origine, la politique RSE, le bien-être animal… Pour ainsi dire, il faut être irréprochable ! En ce qui concerne le végétal, il permet de cibler les flexitariens au travers d’analogues de viandes ou de produits laitiers. Cette population estime ainsi faire un meilleur choix pour sa santé et celle de la planète.

Quels ingrédients auront la cote ?

Les protéines végétales et les légumineuses ont toujours le vent en poupe. Elles sont intéressantes pour formuler des substituts de viandes, mais pourraient se faire détrôner par le fruit du jacquier, que l’on a beaucoup vu aussi sur le salon Anuga en octobre. Cette matière première a une texture proche de la viande, ce qui permet de se passer d’additif. Le cannabidiol (CBD) et le chanvre vont continuer de faire parler d’eux. Pour l’instant, le succès du CBD est surtout porté par les États-Unis, mais il prendra aussi une part de marché en Europe s’il est autorisé. En attendant, c’est surtout les graines de chanvre qui sont à la mode chez nous. Je note aussi de nombreux lancements ou mise en avant de solutions clean label, notamment à base de vinaigre, pour lutter contre les Listeria et d'autres pathogènes.

Quid de la réduction de sucre ?

On continue d’en entendre beaucoup parler ! Près de trois consommateurs sur cinq disent être influencés par l’impact qu’un produit peut avoir sur leur santé et leur bien-être. La problématique de la réduction de sucre est très forte dans le domaine des boissons où les consommateurs délaissent sodas et jus au profit d’eaux aromatisées qui paraissent plus saines. Pour l’instant, personne n’a trouvé la solution miracle ! Toutefois, les dernières avancées dans les extraits naturels, les fibres ou divers substituts ouvrent la voie à des reformulations moins caloriques.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois