Pour accompagner le développement des produits végétaux fermentés, DuPont Nutrition & Biosciences lance Holdbac YM Vege, des cultures de biopréservation qui inhibent les levures et moisissures. Crédit photo DuPont Nutrition & Biosciences.

FIE 2019 : trois ferments techniques à découvrir

26 novembre 2019 - Amelie Dereuder

Les cultures de micro-organismes apportent de nombreuses fonctionnalités aux produits finis, dans une logique clean label. Sur le salon Food Ingredients Europe, ces trois nouveautés seront mises en avant pour les produits végétaux, charcuteries et desserts laitiers.

DuPont lance des ferments pour les produits végétaux

Pour accompagner le développement des produits végétaux fermentés, DuPont Nutrition & Biosciences lance Holdbac YM Vege, des cultures de biopréservation qui inhibent les levures et moisissures. Elles peuvent être utilisées conjointement à la gamme Danisco Vege, plus axée sur la production de goût et de texture.

Hall 6 Stand C90

 

Crédit photo Biovitec

Biovitec développe des souches pour salaison sans sels nitrités

L’essor des charcuteries sans sels nitrités a conduit Biovitec à travailler sur de nouveaux ferments. La société française commercialise un nouveau cocktail de souches de biopréservation adaptées aux salaisons sèches utilisant du salpêtre (nitrate de potassium). L’action positive des ferments a été démontrée sur Listeria et Salmonella. Différents challenge-tests ont été réalisés dans un laboratoire indépendant, et les travaux ont été complétés par une mise en place industrielle chez deux fabricants français avec un suivi strict du risque salmonelles. Ces ferments de biopréservation s’utilisent en complément des ferments traditionnels.

Hall 6 Stand H100

 

Crédit photo Chr. Hansen

Chr.Hansen diminue le sucre grâce à ses nouvelles cultures

Pour les produits laitiers, Chr.Hansen complète sa gamme de culture Sweety avec une référence Y-1. Elle est formulée avec des souches de Streptococcus thermophilus et de Lactobacillus bulgaricus qui vont dégrader le lactose et ainsi conduire à des produits laitiers naturellement plus sucrés en libérant du glucose. Ce mélange de cultures est peu post-acidifiante et le produit fini nécessite moins de sucre ajouté pour contrer l’acidité des laits fermentés.

Hall 6 Stand D60

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois