Ingrédients

Huile de palme : l’alternative RSPO

19 octobre 2010 - Pierre Christen

Selon une étude dévoilée mi-septembre par Findus France, réalisée sur dix foyers, chaque personne consomme en moyenne 57 g d’huile de palme par mois. Source : Fotolia.com

Haro sur l’huile de palme ! Initiée par les associations écologistes, une déferlante médiatique a sérieusement terni l’image de l’omniprésente matière grasse. Greenpeace a le plus marqué les esprits avec une vidéo diffusée sur la toile et établissant un lien sanglant entre la consommation de Kit-Kat (Nestlé) et la mort des orangs-outans suite à la disparition de leur habitat naturel. Le profil nutritionnel est lui aussi attaqué. Le nutritionniste Jean-Michel Cohen flingue : « c’est pire que le saindoux ! », pointant du doigt la forte teneur en acides gras saturés (50 %). Face à ce tir nourri, certains ont fait le choix de l’éviction, comme Casino ou Findus France. D'autres géants de l’agroalimentaire, de Nestlé à Unilever, ont décidé d’emprunter une voie intermédiaire, en émergence, celle de l’huile de palme RSPO issue d’une filière durable.

La filière durable

Cette association a été créée en 2004 par AAK, Migros, Unilever en lien avec l’association malaisienne des producteurs d’huile de palme (MPOA) et le WWF (World Wide Fund for Nature). Aujourd’hui plus de 450 entreprises liées à la production ou à la distribution de l’huile de palme sont membres ou affiliées. L’exigence de la certification tierce partie : appliquer des principes et des critères pour une production durable (transparence, respect des lois, absence de conflit foncier illégitime, maintien de la qualité environnementale…). Unilever joue un rôle moteur dans la structuration de la filière d’approvisionnement RSPO. Le géant néerlandais a annoncé en fin d’année dernière que son objectif est de se fournir intégralement avec de l’huile de palme durable d’ici à 2015. Après avoir abandonné Sinar Mas, le second producteur d’huile de palme du monde, vilipendé par Greenpeace, il a établi un programme d’approvisionnement durable, privilégiant l’huile de palme certifiée ségréguée. Ce niveau assure que l’huile de palme durable a été séparée de celle non durable tout au long de la supply-chain. Il permet de communiquer que le produit contient 100 % d’huile de palme durable certifiée RSPO.

Unilever a établi une série de contrats avec des fournisseurs qui se sont mobilisés. Le premier est intervenu avec Cargill, dont la plantation indonésienne PT. Hindoli à Sumatra a reçu la certification RSPO en février 2009, incluant depuis août les petits exploitants. Les raffineries européennes ont reçu la certification pour une supply-chain ségréguée mi-mars 2010, en avril 2010 pour les unités malaisiennes. Point crucial, en lien avec WWF, Cargill continue d’encourager ses fournisseurs externes à certifier leurs plantations.

Tout le sommaire

  • Retrouvez l'intégralité de notre article sur l'huile de palme RSPO dans notre numéro d'octobre 2010.

-

Ateliers de l'Emballage

LES ATELIERS DE L'EMBALLAGE

Une journée sur le thème :  la fin programmée des plastiques à usage unique - Enjeux, perspectives, solutions

2 modes de participation au choix : 

Journée en présentiel le 1er décembre à Rennes
Version distancielle : le replay vidéo de la journée + toutes les présentations au format PDF