Ingrédients

IFN et DSM décernent leurs prix "nutrition"

3 novembre 2009 - Virginie Guillerm

Deux prix ont récemment été décernés à des chercheurs en nutrition. Le premier doté d'une valeur de 10 000 euros, décerné par l’Institut français pour la nutrition (IFN) a été décerné à Jean Dallongeville pour ses travaux sur l’épidémiologie cardiovasculaire. Le deuxième prix de 50 000 euros et créé par le fournisseur hollandais d’ingrédients DSM récompense deux chercheurs importants sur la vitamine D, les professeurs Michael F. Holick et Heike A. Bischoff-Ferrari .

Sociologie et MCV

Chaque année, l’IFN récompense un chercheur pour sa contribution globale aux sciences des aliments et de la nutrition. Ce 29e prix est remis à Jean Dallongeville pour ses travaux en épidémiologie cardiovasculaire et santé publique.

Jean Dallongeville est directeur de recherche au sein du service d’Epidémiologie et de Santé Publique de l’Institut Pasteur de Lille. Ses travaux portent sur l’épidémiologie des maladies cardiovasculaires et sur les déterminants génétiques du risque vasculaire. Il cherche notamment à mieux comprendre les interactions entre niveau social, alimentation, surpoids et maladies métaboliques sur le risque vasculaire. Sa carrière de chercheur a débuté à l’université de Montréal avec un doctorat de nutrition et une thèse sur le métabolisme postprandial des lipoprotéines, un sujet alors en pleine effervescence avec la récente découverte des récepteurs aux lipoprotéines. Du cholestérol et des triglycérides en passant par les oméga 3, il s’oriente logiquement vers l’épidémiologie cardiologique, à laquelle il se consacre depuis 1998.

Les pionniers de la vitamine D récompensés

DSM décerne un prix tous les deux ans à des travaux dans le domaine de la nutrition humaine. Cette année, le prix a été annoncé lors du congrès international de la nutrition à Bangkok. Il est partagé par deux chercheurs pour leur contribution au sujet de la vitamine D : le professeur Michael F. Holick de l’université de Boston et Heike A. Bischoff-Ferrari, professeur à l’université de Zurich.

Michael F. Holick a principalement travaillé sur la formation de vitamine D au niveau de la peau, sa régulation, son absorption intestinale, ainsi que son métabolisme dans le foie et les reins. Il a également permis de mettre en évidence la relation entre la vitamine D et l’exposition au soleil.

Heike A. Bischoff-Ferrari est reconnu pour sa contribution pour la compréhension des déficits en vitamine D, notamment chez les personnes âgées. Il a également démontré le rôle crucial de cette vitamine dans la prévention des fractures.

L’Institut français de la nutrition récompense Jean Dallongeville pour ses travaux en épidémiologie cardiovasculaire et santé publique.(crédit IFN)

Le professeur Michael F. Holick de l’université de Boston a reçu le prix Nutriton de DSM pour sa contribution sur la formation de la vitamine D. (crédit DSM)

DSM a également remis son prix « Nutrition » à Heike A. Bischoff-Ferrari, chercheuse à l’université de Zurich pour ses travaux sur les déficits en vitamine D, notamment chez les personnes âgées. (crédit DSM)

ELO Emballage - 09 & 10 décembre 2020

ELO EMBALLAGE

Participez aux 1ères rencontres
connectées de l'emballage

09 & 10 décembre 2020

● 7 webconférences thématiques
● Un espace d’exposition

Accès visiteur gratuit sur simple inscription