Ingrédients

Les arômes de fumée au crible

10 avril 2009 - Pierre Christen

Les arômes de fumée sont aujourd’hui largement utilisés dans les aliments.

Suite à une sollicitation de la Commission européenne, les experts de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) passent au crible les arômes de fumée en vue d’évaluer leur sécurité d’utilisation.
Les trois premiers avis scientifiques sur les produits aromatiques qui sont ajoutés aux aliments pour leur donner un parfum « fumé » ont été publiés début avril. Les experts du panel CEF (Food contact materials, enzymes, flavourings and processing aids) ont exprimé des préoccupations sur la sécurité de l'utilisation de l’Unismoke (Unilever) et du Zesti Smoke Code 10 (Mastertaste).

D’après le communiqué de l’Efsa, des études ont montré que Unismoke et Zesti Smoke Code 10 ont des effets nocifs sur la santé des rats au-delà d’un certain niveau d’absorption. Par ailleurs, les données sur la toxicité pour la reproduction et le développement et des résultats d’études à long terme font défaut. En conséquence, l’Efsa formule la nécessité de marges de sécurité plus large au niveau de l’utilisation et des niveaux d’utilisation de ces deux arômes.
Selon une étude de l’Efsa, les consommateurs sont principalement exposés à l’Unismoke, par le biais de la consommation de viande et de produits à base de viande ainsi que la consommation de soupes et de sauces. Pour le Zesti Smoke Code 10, l’exposition se fait via la consommation de viande et de produits à base de viande, de poisson et de produits à base de poisson, d’aliments composés (tels que les plats préparés et les tourtes à la viande) et de fruits et légumes transformés.

Pas de problème pour le Smoke concentrate 809045

Le troisième arôme étudié est le Smoke Concentrate 809045 (Symrise). L’exposition principale à cet arôme provient de la consommation de viande et de produits à base de viande, de soupes, de sauces, de produits protéiques et d’amuse-gueule salés tout prêts.
L’Efsa a conclu que l’utilisation du Smoke Concentrate 809045 ne devait pas soulever d’inquiétude en matière de sécurité.

Huit autres avis scientifiques sont attendus d’ici la fin de l’année 2009. Ils serviront de base à l’élaboration d’une liste positive.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois