Ingrédients

Les céréaliers joignent leurs forces pour exporter

22 août 2019 - Amelie Dereuder

En raison de l’internationalisation croissante des marchés céréaliers, la concurrence et la pression sur les coûts s’accentuent. Pour gagner en efficacité et en compétitivité sur l’export de céréales, de nombreuses entreprises ont commencé à se rassembler.

 

Invivo, Axéréal et NatUp ont signé le lancement de Grains Overseas. Cet ensemble va permettre de mutualiser le réseau de silos fluviaux et maritimes des trois sociétés et va donc optimiser leur supply chain à l’export. L’ambition du projet est d’exporter 4 millions de tonnes de blé et d’orge par an à destination des pays tiers. Il laisse toutefois ses actionnaires libres d’exporter en dehors de la plateforme. Grains Overseas est détenu à 60 % par Invivo Grains, 20 % par Axéréal et 20 % par NatUp. Jean-François Loiseau, président d’Axéréal, assurera également la présidence de Grains Overseas.

Pour sa part, la Coopérative Agricole de Céréales (CAC) s’est rapprochée de la ZG Raiffeisen pour créer Europe Crop United (E.C.U). La joint-venture franco-allemande (50/50) est basée à Strasbourg et a débuté son activité en juillet. Un million de tonnes de céréales et d’oléagineux doivent être exportées auprès de clients internationaux. L’entité bénéficie de 13 silos portuaires d’une capacité de stockage de 700 000 tonnes. Richard Volz de la ZG Raiffeisen et Michèle Waegele de la CAC prendront la tête de la joint-venture.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois