Ingrédients

Les chips se passent de pommes de terre

24 juin 2014 - Amélie Dereuder

Lancés en 2014 par Auchan, les snacks de pois chiches veulent créer une alternative plus saine aux chips de pommes de terre. Ingrédients : farine de pois chiche, huile de colza, riz, amidon de pomme de terre, farine de maïs, sel.

Le rayon "chips" accueille davantage d'originalité ces derniers mois. Pour faire croustiller l'apéritif, Châtaignes in the city propose des chips de châtaignes sans sucre ni sel ajouté. Tandis que le Britannique Cofresh met en avant ses chips de lentilles, convenant aux végétaliens et aux intolérants au gluten. Ce dernier a d'ailleurs attiré l'attention d'Auchan, qui a demandé à la société de lui créer une gamme sous sa marque.

« La genèse de ce projet est le concours d'innovation de juin 2013, une double démarche entre Auchan et ses fournisseurs. Nous voyons ce qu'ils peuvent nous proposer et nous donnons aussi des idées en fonction des remontées clients. Par la suite, environ 600 personnes venant des magasins, des centrales d'achat, de la direction ou de la production ont voté et ces snacks sont sortis parmi les meilleurs », expose Richard Tamarel, chef de produit Auchan.

Des snacks 30% moins gras

Au bout de six mois, trois nouveautés ont fait leur apparition en linéaires : des snacks à base de lentilles, de pois chiches ou de quinoa. Avec en moyenne 30% de matières grasses en moins et un apport protéique plus élevé, ces chips forment une alternative aux versions traditionnelles à la pomme de terre. La cible est plutôt féminine ou sensible au côté sain, même si cela reste un produit plaisir.

Pour obtenir ces snacks, le fabricant utilise une farine de légumineuses ou de céréales, puis l'extrude. La version quinoa a une saveur provençale tandis que les références lentilles et pois chiches sont "nature". « Le quinoa n'ayant pas beaucoup de goût, il est aromatisé avec une saveur commune, afin de ne pas paraître trop révolutionnaire. Quant aux lentilles ou aux pois chiches, les consommateurs ont des goûts très tranchés : soit ils adorent, soit ils détestent », précise Richard Tamarel. Pas besoin alors d'ajouter un arôme.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois