Ingrédients

Mane à la pointe sur les substances trigéminales

17 mars 2016 - Amélie Dereuder

Beaucoup de produits alimentaires ont un marketing qui prône un effet sur la stimulation ou la vitalité. Mais c'est l'expérience produit qui finira de convaincre le consommateur par des conséquences observables.

Dans ce cadre, les chercheurs de Mane ont remarqué que les aliments contenant des substances trigéminales* (comme la capsaïcine du piment, responsable de la sensation d'échauffement et de piquant) sont évalués comme plus stimulants. Avec l’aide du Laboratoire de Neuroscience de l’Université de Lyon (CRNL), ils ont mené en 2015 une étude sur l’impact émotionnel de deux composés trigéminaux naturels de l'aromaticien. Physcool est un agent rafraîchissant (cooling) tandis que Sense Capture Tingling procure une sensation de picotement. Les deux composés neutres en goût et en arôme ont été proposés en deux tonalités aromatiques (fraise et orange) d'eau aromatisée et en trois concentrations (sans composé, faible et moyenne) auprès de 30 bénévoles.

Selon l’analyse des résultats, les deux composés trigéminaux baissent significativement la température de la peau des sujets après stimulus. La température périphérique est un index de l’éveil du système sympathique. L’éveil entraîne une vasocontriction périphérique, qui diminue l'afflux de sang dans les tissus et génère une baisse de la température cutanée. Cet effet est indépendant de la tonalité aromatique (orange ou fraise) et du composé trigéminal (les deux donnaient la même réponse). Par contre, plus la concentration en composé trigéminal est forte plus l’effet est prononcé. Grâce à cette diminution de température, les chercheurs en ont conclu que les deux substances ont un effet stimulant sur le système nerveux autonome. Cette piste pourrait être explorée pour proposer des aliments dont l'effet métabolique serait perceptible.

*Les arômes sont reçus par notre cerveau via trois systèmes de réception: les récepteurs gustatifs (papilles percevant le sucré, le salé...), le système olfactif (le bulbe olfactif sensible aux substances aromatiques comme la vanilline) et le nerf trigéminal. Ce nerf présent dans les cavités buccale et nasale est sensible à la température et aux substances trigéminales causant des sensations de douleur ou de température.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois