Ingrédients

Nestlé s’associe à Corbion pour développer les micro-algues en alimentaire

12 novembre 2019 - Amelie Dereuder

Le groupe Nestlé  a noué un partenariat avec Corbion en vue de développer l’utilisation de micro-algues en tant qu'ingrédients. Pour le numéro 1 mondial de l’agroalimentaire, les arguments sont à la fois environnementaux et nutritionnels. La production de micro-algues nécessite moins de terres cultivables, d’eau et génère moins de gaz à effet de serre que l'élevage. Les micro-algues sont également sources de protéines, de matières grasses d’intérêt et d’autres nutriments. Le deux partenaires vont notamment collaborer pour améliorer la fonctionnalité, le goût et le profil nutritionnel de ces ingrédients innovants.

« Nous sommes en train d’explorer activement l’utilisation des micro-algues en tant que protéines alternatives pour de tous nouveaux produits végétaux. Grâce à ce partenariat avec Corbion, nous serons en mesure d’employer des ingrédients à base de micro-algues dans différentes catégories de produits », explique Stefan Palzer, directeur technologique de Nestlé.

Pour rappel, Corbion a racheté TerraVia (ex-Solazyme) en 2017, suite à la faillite de la société. C’est cette dernière qui produit des farines de chlorelle riches en protéines ou en matières grasses.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois