Nutrition

Nestlé va reformuler sa gamme Maggi en clean label d’ici 2020

6 juin 2017 - Amélie Dereuder

D'ici 2020, Nestlé va retravailler sa gamme Maggi (aides culinaires et produits d'épicerie) avec moins de sel et en supprimant les ingrédients que ne reconnaissent pas les consommateurs. Crédit photo Nestlé.

Le géant de l’agroalimentaire Nestlé a annoncé la reformulation complète de sa gamme Maggi au niveau mondial d’ici trois ans. L’objectif est de retirer les ingrédients que les consommateurs ne connaissent pas et d’ajouter des légumes, des épices, herbes, arômes ou nutriment selon les besoins. Le projet est déjà initié. En Australie, la reformulation s’est par exemple concentrée sur le retrait des émulsifiants et l’ajout de légumes ou d’aromates dans ses bases en poudre. Au Moyen-Orient, Maggi a lancé des mixes uniquement avec des ingrédients reconnus par les consommateurs.

Cette démarche, dénommée Simply Good, prévoit également un volet nutritionnel. Les équipes de R&D vont diminuer les taux de sodium de 10 %. Pour les pays en développement comme l’Inde ou les régions d’Afrique, Nestlé a déjà commencé à enrichir ses produits avec du fer, notamment dans les bouillons cubes ou les nouilles minutes.

En France, Maggi avait lancé en 2016 la gamme « Mélanges Parfaits », des mélanges d'herbes, d’épices, de sel et d’aromates présentés en sticks. Ils servent à assaisonner rapidement un plat ou à lui donner une touche exotique. Quatre références sont proposées : Italien, Mexicain, Persillade et Oriental. Ces produits ne sont pour le moment pas complètement clean label. Selon les références, ils contiennent des arômes, des extraits de levures ou du glutamate monodique, de l’inosinate disodique, du sirop de glucose et de l’huile de palme pour le mélange oriental… Les équipes de Nestlé ont encore trois ans pour améliorer leur copie !

Le groupe n'en est pas à son coup d'essai pour améliorer nutritionnellement ses produits. En début d'année, il s'est engagé à retirer 18 000 tonnes de sucre de ses produits européens. En 2020, la gamme de produits devrait donc compter environ 5% de sucre de moins. Et encore plus récemment, Nestlé et quelques autres géants de l'agroalimentaire ont co-signé en mai une lettre ouverte à la Commission européenne pour l'inciter à mettre en place les profils nutritionnels.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois