Les 9 alternatives les plus originales vues au salon Biofach

Les 9 alternatives les plus originales vues au salon Biofach

  • Terra Cérès a lancé plusieurs pains bio sans gluten ni lactose. La jeune société a fait preuve d’originalité en mettant au point le pain de Neptune, contenant de la spiruline, de la laitue de mer et de la dulse de la société Marinoé. L'entreprise française met en avant l'origine française de huit de ses ingrédients, dont la spiruline d'Anjou.

  • La société québécoise Great Northern Maple Product a mis au point un sirop bio de kombucha, ce thé fermenté et sucré. Plébiscité en Amérique du Nord et se développant peu à peu en France, le kombucha a des propriétés probiotiques car les cultures restent vivantes. Ici, l'entreprise a réussi à les mettre en dormance dans un sirop de sucre de canne. Il s'utilise dans des smoothies, sur des pancakes, dans des jus ou dans des porridges et a un goût moins prononcé que le kombucha traditionnel.

  • Pure Raw est une entreprise allemande qui a lancé Bobei, une poudre de chlorelle qui remplace œuf et beurre pour faire des cookies, des crêpes, des gâteaux… Cette algue pousse dans l'obscurité, ce qui lui donne une couleur jaune et une richesse naturelle en matière grasse. L'équivalent d'une cuillère à soupe de poudre correspond à un œuf et 100g de beurre peuvent être remplacés par 30 g de poudre. L'ingrédient est à diluer dans l'eau avant utilisation.

  • L'entreprise italienne Eurochef Italia a développé une gamme de plats cuisinés bio à base de Mopur. Il s'agit d'une alternative aux produits carnés obtenus par fermentation du blé par des levures. La texture est fibreuse et le taux de protéines avoisine les 34 %. Cela permet aussi de réduire de 40 % le gluten dans le produit fini. Cet ingrédient est utilisé par Eurochef Italia dans un Arrosto di Mopur (alternative au rôti de dinde), dans des lasagnes, dans des Spezzatino (ragoût)… La société Sacla utilise également le Mopur dans ses nouvelles gammes bio de plats cuisinés.

  • La société tchèque Ceské ghicko a lancé Ghitela, une pâte à tartiner bio… au ghee. Ce beurre clarifié utilisé traditionnellement en cuisine indienne sert ici à remplacer l'huile de palme. Il contient aussi du miel, des cacahuètes, du cacao et de la vanille. Ce produit se veut une alternative plus « saine » au Nutella.

  • L'entreprise néerlandaise Seamore a développé I sea bacon, une alternative végétarienne au bacon à base d'une algue récoltée en France, la dulse. D'une couleur rose brune quand elle est sèche, elle devient verte et croquante quand elle est frite. La saveur est salée, mais le goût évoque clairement l'algue. Une version à base d'Himanthalia existe aussi pour remplacer les spaghetti sous le nom I sea pasta.

  • Pour remplacer le Nutella, la société allemande Georg Thalhammer a mis au point Kürbsella, une pâte à tartiner au chocolat, à la courge, au sirop d'érable et à la noix de coco. Le goût de la courge est partiellement masqué par le chocolat noir utilisé, mais il apporte quelques notes fruitées. En 2015, l'entreprise avait reçu le prix du meilleur produit de Biofach avec sa pâte à tartiner à la courge, à la mangue, à l'amande et à la noix de coco.

  • Les Italiens d'Eurocompany ont développé Cicioni, un « fromage » végétarien à base d'amandes et de noix de cajou fermentées avec des bactéries lactiques. La pâte est ensuite moulée et séchée une journée, puis laissée en maturation 5 jours, ce qui donne un produit qui peut être tranché, râpé… Il est donc sans gluten, lactose ou additifs. La société allemande Happy Cheeze a aussi lancé une alternative au fromage à base de cajou et a réussi à proposer un « camembert » en le laissant vieillir deux semaines.

  • Tempehmanufaktur a lancé un tempeh à base de lupin. Traditionnellement en Indonésie, le tempeh est réalisé à partir de soja fermenté par un champignon (Zygomycetes). L'entreprise allemande a commencé par ce type de produit avant de proposer en 2016 cette alternative à base de lupin. Il existe une version nature, une version aux herbes sauvages et une autre nommée Wilde Hilde, en référence à la spécialiste de la pharmacopée Hildegarde de Bingen. Ces produits sont à cuisiner ou à frire avant consommation.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois