(Crédit : Fonterra)

Ingrédients

Protéines laitières : Fonterra et DSM s’associent pour développer des alternatives

26 août 2022 - Stéphanie PERRAUT

Le géant laitier néo-zélandais et le groupe international présent dans les domaines de la santé, de la nutrition et des biosciences créent une start-up pour développer de protéines issues de la fermentation et dotées de propriétés similaires à celles des produits laitiers.

Si elle n’a pas encore de nom officielle, la start-up co-fondée par Fonterra et Royal DSM vient ponctuer une relation de longue date entre les deux acteurs. Depuis 2019, ils collaborent pour acquérir une compréhension globale de la façon d'utiliser la fermentation de précision pour produire des protéines similaires à celles que l'on trouve dans les produits laitiers. Cette technologie exploite le potentiel de micro-organismes sélectionnés pour produire des ingrédients avec des fonctionnalités ciblées. Un enjeu stratégique de développement du marché au regard de l’appétit croissant des consommateurs pour la nutrition de précision et les sources protéiques non-animales. 

Des solutions durables du pré à l’assiette

À ce jour, le travail commun de Fonterra et DSM se traduit par des connaissances spécifiques qui ont fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet. La nouvelle start-up permettra d'accélérer l’industrialisation et la commercialisation de ces solutions, tout en poursuivant les travaux de recherche et développement. En parallèle, les deux partenaires collaborent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) à la ferme, en utilisant l’additif alimentaire pour ruminants Bovaer dans les élevages néo-zélandais qui reposent sur les pâturages. Fruit de dix ans de recherche, Bovaer supprime l'enzyme qui déclenche la production de méthane dans le rumen de l’animal et réduit les émissions de méthane entérique d'environ 30 % pour les vaches laitières. 

 « En explorant les opportunités des sciences de la nutrition, nous pouvons libérer le potentiel de croissance de nos ingrédients de spécialité avancés et jouer plus audacieusement dans cette catégorie », affirme Komal Mistry-Mehta, directeur de l'innovation de Fonterra. « La nutrition laitière sera toujours notre principale force et la demande pour nos produits laitiers durables basés sur les pâturages continuera d'être forte. Dans le même temps, nous sommes conscients que les préférences de certains consommateurs évoluent […]. Avec une croissance démographique continue, les produits laitiers et d'autres sources de nutrition […] offrent un choix. Ils sont complémentaires. », conclut-il.
 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois