Ingrédients

Syral inaugure un centre de recherche et une tour de séchage

9 juin 2009 - Anne-Katell Mousset

Pierre-Christophe Duprat, directeur général de Syral : « Nous devons établir la notoriété de Syral »

Présentation dans le hall pilote de l’Actilight, un fructo-oligosaccharide qui permet, entre autre, de réduire le taux de sucre de 30% dans les crèmes glacées

Syral, filiale amidonnière du groupe Tereos et numéro trois européen de l’amidonnerie-glucoserie en Europe (derrière Cargill et Roquette), a inauguré le 4 juin dernier un nouveau centre de recherche et une nouvelle tour de séchage. Ces deux programmes situés au siège de Syral à Marckolsheim (Alsace) font partie d’un plan d’investissement sur trois ans de 160 millions d’euros entamé l’année dernière.
En reprenant en 2007 cinq usines européennes de Tate & Lyle, Syral a réalisé une opération de croissance externe qui a multiplié son activité par cinq. « Nous devons maintenant établir notre notoriété », indique Pierre-Christophe Duprat, directeur général de Syral.
Le plan d’investissement prévoit également la création de nouveaux ateliers dans l’usine de Nesle (Picardie) et l’ouverture d’un bureau commercial à Hong Kong, « pour accompagner nos clients qui s’installent en Asie », précise Pierre-Christophe Duprat.

Un nouveau centre de recherche de 1300m2

Le nouveau centre de recherche appliquée de Marckolsheim regroupe des plates-formes pilotes représentatives de l’ensemble des applications des produits amidonniers. Il permet après la phase de développement technologique, de tester de nouveaux produits et, le cas échéant, de les valider dans l’ensemble des secteurs concernés. « Il s’agit d’offrir à nos clients un outil réactif et flexible. Les équipements pilotes et les laboratoires seront ouverts à nos partenaires dans l’optique de développer des formules sucrantes innovantes, ou de retravailler l’existant. Nous mettons l’accent, sans toutefois nous y restreindre, sur les allégations nutritionnelles et santé, qui constituent depuis deux ans notre principal axe de recherche. », indique Anne Wagner, vice-présidente innovation. Le nouveau bâtiment de 1300 m2, comprend un hall pilote couvrant l’ensemble des applications alimentaires, des ateliers de productions et des laboratoires analytiques et d’analyses sensorielles.

Une tour de séchage brevetée avec Tetra Pak

La nouvelle tour de séchage progressivement mise en service début 2009 est la deuxième du site de Marckolsheim et la cinquième de Syral. Ce nouvel atelier accroît la capacité de production de Syral en maltodextrines et glucoses secs. La technologie d’atomisation, qui permet la production de poudres agglomérées, est brevetée conjointement par Tetra Pak et Syral. Cette installation permet de contrôler la taille des particules, la densité, la fluidité et la capacité de dispersion des poudres. Le marché des maltodextrines et glucoses secs est en pleine croissance, notamment en nutrition infantile et clinique. « La nutrition clinique est un marché récent et exigeant en plein développement, sur lequel nous souhaitons nous développer », souligne Jan Van Nuffel, vice-président commercial

Syral a également annoncé la fermeture de l’usine de Greenwich (Royaume-Unis) pour septembre 2009. « Le règlement « sucre » qui vise à baisser le prix du sucre en Europe, nous oblige à être plus compétitif. Notre objectif n’est pas d’augmenter le volume de production, mais d’être plus technique, en développant les allégations nutritionnelles, par exemple», explique Pierre-Christophe Duprat.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois