Ingrédients

Trois allégations santé pour Mondelez, GSK et Barry Callebaut

10 septembre 2013 - Pierre Christen

L’allégation autorisée pour Barry Callebaut bénéficie d’un libellé relativement facile à comprendre pour les consommateurs : « Les flavanols de cacao aident à préserver l’élasticité des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à une circulation sanguine normale »© Africa Studio - Fotolia.com

Le règlement européen n°851/2013 de la Commission vient d’autoriser trois allégations de santé déposées sous le régime de la protection des données pour Mondelez International, GlaxoSmithKline Services et Barry Callebaut Belgium. Conformément à l’article 13.5 du règlement européen n°1924/2006, ces entreprises auront l’exclusivité de l’allégation concernée pendant une durée de cinq ans, à partir de l’entrée en vigueur du règlement le 24 septembre.

Flavanols de cacao et circulation sanguine

Barry Callebaut va récolter les fruits de ses nombreuses années d’efforts dans la recherche d’effets santé autour des polyphénols du cacao. Sur le plan commercial, ce positionnement va s’exprimer à travers la gamme Acticoa, dont le process permet de préserver jusqu’à 80 % des flavanols originels de la fève. C’est la seule allégation relevant d’un effet santé pour les polyphénols, dont le fort pouvoir antioxydant avait dans le début des années 2000 suscité d’importantes perspectives jusqu’ici peu concrétisées dans le domaine alimentaire. Les effets des flavanols de cacao sur la dilatation des vaisseaux sanguins ont été reconnus l’année dernière dans un avis de l’Efsa. Contrairement à de nombreux dossiers, l’allégation autorisée bénéficie d’un libellé relativement facile à comprendre pour les consommateurs : « Les flavanols de cacao aident à préserver l’élasticité des vaisseaux sanguins, ce qui contribue à une circulation sanguine normale ». L’effet bénéfique demande une consommation journalière de 200 mg de flavanols de cacao.

Amidon lentement digestible dans les produits céréaliers

Autre bénéficiaire, Mondelez International, suite à un dossier déposé sous l’ère Kraft Foods Europe – Biscuits R&D. Cette fois, ce sont les effets de l’amidon lentement digestible (ALD) qui ont été reconnus. L’allégation pourra être utilisée si 60 % de la valeur énergétique du produit céréalier provient de glucides digestibles, et si au moins 55 % de ces glucides sont de l’amidon (dont au moins 40 % d’ALD). Son libellé est relativement explicite, mais peu impactant : « La consommation de produits riches en amidon lentement digestible augmente moins la concentration de glucose dans le sang après un repas que la consommation de produits pauvres en ALD ».

Les boissons "toothkind" contre la déminéralisation dentaire

Enfin la dernière allégation de santé autorisée appartient à GlaxoSmithKline Services. Elle s’appuie sur pas moins de quinze études propriétaires (contre quatre pour Mondelez et une pour Barry Callebaut). C’est la reconnaissance des boissons dites « toothkind » susceptibles de contribuer au maintien de la minéralisation des dents. Il est en effet avéré que la consommation de boissons à base de jus (quatre fois par jour) et de boissons contenant du sucre (8-12 g/ 100 mL, sept fois par jour) suscite la déminéralisation des dents. D’où l’intérêt de trouver des solutions de substitution. Ces boissons « toothkind » reformulées doivent contenir moins d’1g de glucide fermentescible par 100 mL (à l’exception des polyols), de 0,3 à 0,8 mol de calcium par mol d’acidifiant et un pH compris entre 3,7 et 4. L’allégation autorisée est : « Le remplacement de boissons acides contenant du sucre, telles que les boissons rafraîchissantes sans alcool (contenant habituellement de 8 à 12 g de sucres par 100 mL) par des boissons reformulées contribue au maintien de la minéralisation des dents. Reste à savoir quelle stratégie GSK va adopter, alors que le laboratoire britannique vient de céder les boissons Lucozade et Ribena au japonais Suntory, pour 1,6 milliard d'euros, souhaitant ainsi se recentrer sur les applications pharmaceutiques.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois