Ingrédients

Vers des prébiotiques et probiotiques "nouvelle génération"

8 octobre 2013 - Pierre Christen

Danone, DSM Nutritional Products sont associés aux travaux de MétaGénoPolis en vue de développer les probiotiques du futur.

Des progrès considérables ont été acquis ces dernières années dans le domaine de la connaissance du microbiote intestinal, c’est à dire des cent mille milliards de micro-organismes qui colonisent le système intestinal humain, autrement appelé "flore intestinale". Deux études publiées simultanément dans Nature le 29 août 2013 ouvrent des perspectives importantes dans le domaine de la médecine mais aussi de l'alimentation préventive et personnalisée. Conduites par l’Inra avec de nombreux partenaires, elles ont permis de distinguer pour la première fois, au sein d’une population, deux groupes d’individus différant par la faible ou grande richesse de leur flore intestinale et par leur susceptibilité face aux maladies métaboliques liées à l’obésité. Les chercheurs ont ainsi observé que les individus ayant un déficit en bactéries intestinales ont un risque accru de développer des complications liées à l’obésité. Parallèlement, ils ont réussi à améliorer la composition du microbiote grâce à un régime alimentaire spécifique.

D’où un potentiel pour des pré et des probiotiques de nouvelle génération. C'est une refonte d'un paradigme scientifique. « Jusqu'alors l'alimentation fonctionnelle était axée sur la modulation de groupes bactériens précis du microbiote intestinal, aujourd'hui on pense que pour avoir un impact positif, il faut favoriser la complexité microbienne, notamment par un apport de fibres », commente Joël Doré, directeur de recherche au sein de l'équipe Inra Metagenopolis de Jouy-en-Josas, en pointe sur le sujet au niveau mondial.

Soutenu par le programme des investissements d'avenir, MétaGénoPolis capitalise sur ces avancées scientifiques. Inauguré en juillet, cette structure émergée de l'Inra est au top niveau mondial en matière de caractérisation des bactéries non cultivables intestinales et d'exploration des liens entre les déséquilibres de composition et le développement de certaines maladies. L'outil : une plate forme de métagénomique quantitative qui va servir la communauté scientifique et les industriels pour des applications en santé humaine et en nutrition préventive. Danone ou DSM Nutritional Products n'ont pas manqué le coche en vue de développer les probiotiques nouvelle génération. De même que Pileje, pour le marché des compléments alimentaires.

Pour aller plus loin, lire notre dossier dans le numéro d'octobre de Process Alimentaire (sortie 09 octobre).

(1) Le Chatelier et al., nature, 29 août, p 541.

(2) A. Cotillard et al. , Nature, 29 août 2013, p. 585

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois