Usine nominée

Naturenvie réduit son empreinte écologique

15 mars 2011 - Isabelle Dulau

  • Naturenvie, nominé du Prix de l'Usine alimentaire durable 2011.

    • Sur le site Naturenvie de Périgny (Charente-Maritime), la production alimentaire occupe 800 m2 sur 22000 m2 au total. Avec les entrepôts, cela représente la moitié de la surface. Les toits sont équipés de 610 m2 de panneaux photovoltaïques (45% des besoins en électricité de l'entrepôt) et 78 m2 de panneaux solaires thermiques (+ 100 % des besoins en eau chaude).

    • Le surplus d'eau chaude solaire produite est envoyé vers les batteries de chauffage alimentées par les sept pompes à chaleur.

    • En 2010, Naturenvie a investi 500 000 € dans un système de conditionnement en sachet stérilisable et un stérilisateur rotatif. « Nous recherchons un équilibre entre le verre et le plastique. Pour certains produits nous avons réussi à supprimer l'étui carton et à utiliser un sachet imprimable comme pour les soupes ou les mix cuisines », explique Marie-Pierre Gaillard, responsable emballage alimentaire et santé.

    • Le site de Périgny possède une déchetterie interne depuis 2005. Des bureaux à la production, chaque poste trie. Cinq centres de regroupement sont répartis sur le site. « Nous avons zéro refus de nos bennes », souligne Carole Breuil, responsable sécurité. La salle de pause est « suréquipée » : tout venant, emballage, verre, pile, téléphone portable. À l'accueil, un bac permet de déposer les bouchons en plastique des bouteilles.

    • Lumière. Une grande partie du bâtiment est en lumière naturel grâce notamment à des patios. L'éclairage articificiel est en basse luminance. Les ailes les plus récentes sont gérées par des sondes crépusculaires (détecteur de présence et ajustement en fonction de la lumière reçue dans la pièce).

    • Mireille Lizot, responsable communication devant l'étal de fruits bio à disposition des salariés. En trois ans, Léa Nature a versé 1,3 M€ à des associations pour la protection de l'environnement. Le groupe est membre de « 1% pour la planète » depuis 2007. Cette année, le thème du forum annuel du développement durable du groupe est la forêt. Les salariés et le grand public recevront Jean-Marie Pelt, botaniste-écologiste.

    • De gauche à droite : Thierry Bourgeois, directeur industriel ; Capucine Decoster, responsable développement durable ; Marie-Pierre Gaillard, responsable emballage ; Carole Breuil, responsable sécurité ; Armand Houinson, responsable gestion technique des bâtiments et Olivier Pierre, responsable production.

    • L’atelier de conditionnement de sachets a fait l’objet d’actions d'amélioration des conditions de travail et d'éco-conception. Les mélanges sont préparés en big-bag puis acheminés par chariot dans la salle de conditionnement. Les ensacheuses sont approvisionnées par transfert pneumatique. Le papier filtre est non blanchi et le carton d'emballage contient 80% de fibres recyclées.

    • TMS. Naturenvie vient de lancer deux groupes de travail de prévention des risques liés à l'activité physique. L’idée est de décortiquer les gestes et postures pour fluidifier les postes. « Nous visons la mise en place d'actions rapides mais nous souhaitons aussi nous projeter dans l'avenir en imaginant l'aménagement idéal, en cas de déménagement de l'atelier par exemple », explique Carole Breuil, responsable sécurité.

    • Fin 2010, le carton des boîtes est passé de 50 à 80 % de fibres recyclées. L'objectif, avant d'atteindre les 100 %, est que les 20 % restant soient certifiés SFC.

L'usine Naturenvie de Périgny (Charente-Maritime), branche alimentation du groupe Léa Nature se classe troisième au palmarès du Prix de l'Usine Durable 2011, derrière le centre vinicole Nicolas Feuillatte nominé lui-aussi et la biscuiterie Filet Bleu, lauréat 2011 primé par Philippe Rouault lors de la soirée du Cfia de Rennes le 15 mars 2011. Parmi les actions les plus significatives menées par Naturenvie : la réduction de l’empreinte carbone au niveau du bâtiment, des emballages et du transport, l'amélioration des conditions de travail et l'engagement écologique.

En 2009, Léa Nature a mesuré son Bilan Carbone (14650 tonnes de CO2). Les trois postes les plus émetteurs sont les intrants, les emballages et les déplacements. Cinq commissions développement durable de 4 à 7 membres ont défini et initié un plan d'actions fin 2010. Objectif : réduire de 10 % l'empreinte carbone d'ici à 2013, date du prochain Bilan Carbone. Les actions principales concernent les achats (développement de l'agriculture biologique française, flux logistiques raisonnés...), le transport (fret et plan de déplacement du personnel...) et l'éco-conception (limitation du suremballage, analyse de cycle de vie lors des développements produits...).

« Nous avons également initié des analyses de cycle de vie sur deux produits. L'objectif est de comparer des types d'approvisionnements, d'emballage, mais aussi d'appréhender la technique pour ensuite la décliner sur d'autres produits et anticiper l'étiquetage environnemental », explique Carole Decoster, responsable développement durable.

Le groupe concrétise son engagement sociétal par des actions locales pour les associations, l’environnement (membre de «1% pour la planète») et la diffusion d’informations écologiques. Outre le mécénat, le groupe Léa Nature a développé des actions de sensibilisation au développement durable pour ses salariés et le grand public. Un terrain de 48000 m2 vient d'être acheté sur la zone d'activités pour y construire un self bio.

Chaque année, le forum organisé à la Sainte-Léa permet à l'entreprise d'inviter ses salariés et ses fournisseursqui présentent leurs solutions en emballages, impression, mobiliers. Cette année, le forum est consacré à la forêt. Les enfants des salariés sont invités à venir y planter des arbres. Le point d'orgue du forum est la venue d'une personnalité : après Coline Serrault, c'est Jean-Marie Pelt qui se prête au jeu de la rencontre avec les salariés et le public. Pour son quinzième anniversaire, la manifestation a été étendue sur une semaine.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois