Procédés

Agro Ouest Conditionnement accélère sur la mâche

18 mai 2018 - Stéphanie Perraut

Les deux nouvelles peseuses associatives à 14 têtes sont équipées de bennes de 5 litres à double ouverture gaufrées, revêtues d’un matériau « C4 » qui évite l’effet « ventouse ».

Fondée en 1993, la société Agro Ouest Conditionnement (AOC) est installée sur 4 500 m2 à Saint-Julien-de-Concelles, en Loire-Atlantique (44). Affiliée à la coopérative Océane (70 sites de production maraîchère, 86 000 tonnes de légumes par an), elle est spécialisée dans le conditionnement de la mâche. Ce produit typique de la région requiert un conditionnement particulier du fait de la légèreté et de la fragilité des feuilles. AOC en produit chaque année 2 000 tonnes (l’équivalent de 10 millions de barquettes), dont 60 % sont distribuées en GMS françaises et 40 % à l’export. Pour faire face à l’augmentation de la demande, la société vient d’acquérir deux peseuses associatives Ishida de la série RV. Ces nouvelles lignes de conditionnement renforcent les quatre lignes existantes.

La table vibrante remplace le cône tournant des anciens modèles, augmentant l’amplitude de la dispersion.

Récoltée au jour le jour, la mâche arrive en palox de 70 kg. Elle est lavée dans plusieurs bacs dans une eau refroidie à 6°C puis égouttée. Triée manuellement, elle est mise en caisse de 5 kg puis amenée jusqu’aux peseuses par des convoyeurs élévateurs. C’est alors qu’entrent en jeu les nouvelles associatives à 14 têtes. Elles sont équipées de bennes de 5 litres à double ouverture gaufrées, revêtues d’un matériau « C4 » qui évite l’effet « ventouse » et améliore l’écoulement de la mâche. 70 barquettes de 150 g (avec une précision de 0,1 g) sont produites chaque minute. Cette cadence pourrait être augmentée, sous réserve d'aménagement des processus en aval. Les barquettes thermoformées sont alloties en palettes puis placées dans une chambre de stockage réfrigérée.

« J’apprécie le programme informatique très ludique de ces associatives qui enregistre les différents programmes. Chaque jour, nous procédons au nettoyage par air comprimé et plusieurs fois par an au nettoyage intégral, rendu plus facile grâce au démontage sans outil des éléments », complète Chantal Gourichon , responsable production.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois