Équipements

Ce générateur compact de vapeur s’affranchit des contraintes thermo-mécaniques

17 mars 2008 - Josselin Moreau

Dans le Spirovap, la cuve est désolidarisée du corps de chauffe. Les tubes de fumées sont reliés au foyer par un seul bout pour éviter les contraintes thermiques.

Comment produire de la vapeur industrielle dans une chaudière verticale, compacte tout en gagnant en efficacité énergétique ? La société Collard et Trolart a trouvé une réponse en concevant son nouveau générateur de vapeur Spirovap. Celui-ci offre des rendements en vapeur de plus de 90% dans un encombrement réduit. Mieux, sa conception nouvelle lui permet de mieux résister aux contraintes mécaniques liées aux cycles de chauffe

Le principe de chauffe est basé sur des tubes de fumées enroulés de manière concentrique dans le foyer. Ils sont parcourus de haut en bas par les produits de combustion au gaz. « Pendant les cycles de chauffe et de mise en pression, ces serpentins hélicoïdaux ont tendance à se dilater, s’allonger ou se comprimer, indique Philippe Nocturne, directeur technique de Collard et Trolart. L’idée a donc été de désolidariser la cuve du corps de chauffe et de fixer les tubes de fumées au foyer par un seul bout ». L’élasticité des serpentins ainsi obtenue garantit l’absence de contraintes thermiques que l’on rencontre dans les chaudières traditionnelles.

Dôme de vapeur haut

La production de vapeur est réalisée grâce à un large plan d’eau. La grande surface d’eau ainsi que la hauteur du dôme de vapeur (30 à 40 cm) permettent aux éventuelles gouttelettes d’eau qui se forment de redescendre le long de la colonne. Le rendement de la chaudière est supérieur à 90 %. Les fumées sont refroidies à contre-courant par l’eau d’alimentation. De par sa conception verticale, le Spirovap offre un encombrement faible au sol, inférieur à 1m2.

Le Spirovap doit être alimenté en eau traitée comme toute chaudière à vapeur. Mais il est beaucoup plus tolérant que les chaudières à vaporisation instantanée : la circulation de l’eau autour des serpentins évite tout risque d’obstruction du circuit de vapeur. La mise en chauffe est par contre un peu plus longue (environ 20 minutes) et les niveaux de contrôle plus sévères en raison du volume d’eau.

Collard et Trolart Thermique développe la gamme Spirovap pour une utilisation intérieure et extérieure de puissance utile entre 40 kW et 450 kW.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois