Procédés

CEIA fait la chasse aux faux positifs

21 septembre 2010 - Isabelle Dulau

Les détecteurs de métaux CEIA (Arezzo, Italie) ont la particularité d’avoir une bande large de détection des métaux. Les modèles ont une sensibilité accrue. “En 2010, CEIA a déposé un nouveau brevet. Grâce à lui, nos appareils réduisent à “ quasi ” zéro le nombre de faux positifs ”, explique René Louédec, technico-commercial.

La société CEIA utilise sur sa gamme THS une technologie baptisée Multispectrum qui permet d’analyser les spectres électromagnétiques en plusieurs dimensions. Le THS/PLV intercepte les métaux magnétiques ou non, l’acier inoxydable des produits liquides ou visqueux.

Une fonction automatique de compensation annule l’interférence causée par l’effet produit. Les matériaux utilisés sont conformes aux normes FDA et aux directives HACCP. L'outil s'installe par exemple en sortie de poussoir. Différents colliers de serrage sont disponibles de 38 à 100 mm.

La structure porteuse sur roulettes pivotantes se déplace facilement pour les opérations d’entretien. La hauteur de travail est réglable par un déblocage manuel et le mouvement est assisté par un ressort à gaz.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois