Après un appel d'offres réalisé auprès de quatre prestataires, Cérélia a choisi la solution de GMAO Coswin de Siveco Group, déjà installée sur les sites du groupe Bonduelle.

Procédés

Cérélia uniformise les méthodes de maintenance de ses quatre sites français

4 mai 2020 - Karine Ermenier

Inspiré par la visite d’une usine de Bonduelle, le spécialiste des pâtes ménagères Cérélia a adopté le logiciel de GMAO Coswin édité par Siveco Group pour harmoniser la maintenance de ses quatre sites français. Jean-Michel Delestienne, responsable performance industrielle, revient sur le déroulement et les atouts de cette mise en place.

 

Leader européen de la pâte ménagère à dérouler, le groupe Cérélia dispose de 11 sites de production en Europe, au Canada et en Amérique du Nord, dont quatre usines en France. « Sur ces sites français, chacun gérait sa maintenance avec ses propres méthodes, des logiciels faits maison ou encore sur papier », commente Jean-Michel Delestienne, responsable performance industrielle au sein du service Opérations de Cérélia. D’où le souhait exprimé par le groupe de réorganiser les pratiques de maintenance existantes et d’harmoniser les processus.

Choix du logiciel Coswin de Siveco Group

En vue de sélectionner le logiciel le plus adapté, le groupe a fait appel à une société de consultants spécialisés dans l’agroalimentaire pour rédiger le cahier des charges. “Cela nous a servi à lancer un appel d’offres à la suite duquel nous avons retenu quatre prestataires. Nous avons demandé à visiter des sites déjà équipés pour finaliser notre choix. Le déclic en faveur de Siveco Group s’est fait lorsque nous avons visité l’usine de Bonduelle, dont la maintenance est gérée par leur solution Coswin. Les fonctionnalités poussées et leur utilisation de Coswin Nomad (solution de GMAO en mobilité) nous ont convaincus. Nous avions aussi demandé la possibilité de travailler avec un chef de projet dédié et avec une expérience métier, ce qui a été accepté. C’est d’ailleurs pour nous l’un des principaux critères pour réussir un projet de cette envergure ”, informe Jean-Michel Delestienne.

 

Fusionné avec De Bioderij en 2015, le groupe Cérélia a réalisé un chiffre d'affaires de 459 millions d'euros en 2019. Il dispose de 11 sites de production de pâtes ménagères en Europe, au Canada et en Amérique du Nord. Pour un total de 1 600 emplois.

Fusionné avec De Bioderij en 2015, le groupe Cérélia a réalisé un chiffre d'affaires de 459 millions d'euros en 2019. Il dispose de 11 sites de production de pâtes ménagères en Europe, au Canada et en Amérique du Nord. Pour un total de 1 600 emplois.

Implication des 40 personnes utilisatrices

De façon à impliquer les collaborateurs dans ce projet de réorganisation, une dizaine d’ateliers métiers regroupant les salariés de différents sites ont été organisés. Ils ont, ensemble, décidé des bonnes pratiques à mettre en place et des fonctionnalités du logiciel à utiliser. Le site de Strasbourg (67) a joué les pilotes. « Pour simplifier nos processus, nous avons conservé les fonctionnalités standard du logiciel Coswin, bases de bonnes pratiques. Cela nous donnera aussi la possibilité de changer de version facilement et simultanément sur tous nos sites à l’avenir », justifie Jean-Michel Delestienne. Tous les trois mois, les participants de la phase pilote ont été invités à faire des retours d’expériences.

Déploiement de briques logicielles

Le déploiement des briques logicielles est en cours. A commencer par les modules Achats, Maintenance et Stocks qui permettent désormais à Cérélia de connaître le taux de service de sa maintenance. Les approvisionnements liés à la maintenance vont pouvoir être optimisés grâce à une mise en commun des données entre les quatre sites via le SAP. Le périmètre d’action du service maintenance a aussi été précisé avec la production.

« Par la suite, le déploiement du module Tableaux de Bord nous permettra de disposer des  indicateurs principaux à suivre : le nombre d’ordres de travaux (OT) par jour, le nombre d‘OT non renseignés, etc. Toujours dans un objectif d’efficacité, nous avons décidé d’en choisir un nombre limité afin de pouvoir les analyser et nous améliorer au fur et à mesure », conclut-il.

 

 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois