Les nouveautés du Cfia 2022 s’appuient sur les avancées de la digitalisation pour doper la productivité et l’efficacité énergétique. (Crédit : CFIA)

Procédés

CFIA 2022 : faire rimer performance avec développement durable

22 février 2022 - Stéphanie PERRAUT

Les nouveautés présentées sur le salon Cfia 2022 dans le domaine des procédés de fabrication s’appuient sur les avancées de la digitalisation. Pour doper la productivité et l’efficacité énergétique dans un contexte de course à la neutralité carbone.

25ème anniversaire oblige, l’édition 2022 du Cfia Rennes sera haute en couleurs. Si l’une d’entre elles devait ressortir tout particulièrement, ce serait assurément le vert ! Entre enjeux économiques et ambitions responsables, l’agroalimentaire est déjà fortement engagé dans la bataille pour le climat. Les équipementiers du secteur répondent eux aussi présents, avec des offres qui évoluent pour accompagner cette transition vers le bas carbone. En témoigne AMF Bakery Systems et Air Liquide, nominés aux Trophées de l’innovation dans la catégorie Equipements et Procédés.

Surfant sur la vague des frigorigènes à faible impact sur l’environnement, Ridel-Energy développe ses propres échangeurs et équipements répondant aux contraintes techniques de ces nouveaux fluides. Après les installations au propane (R290), ce sont désormais celles aux CO2 transcritique qui peuvent bénéficier de la technologie de valorisation du constructeur normand. Le système de récupération se raccorde en détente directe sur le refoulement de la centrale ou du groupe de condensation. Il récupère la chaleur rejetée via des échangeurs immergés dans de l’eau primaire de stockage.

Une maîtrise accrue des procédés

L’électrification est aussi une piste explorée par les constructeurs. Le four à spirale TwinDrum de JBT Stein est proposé depuis peu dans une version électrique. Cette nouvelle variante permet de se brancher directement sur le réseau électrique et de renoncer au chauffage par thermo-fluide, alimenté au fuel et au gaz. JBT a profité de l’adaptation énergétique pour apporter des fonctionnalités supplémentaires. Une commande proportionnelle des éléments de chauffage affine le contrôle de la température. Une connectivité intégrée avec la plate-forme d’Internet des objets de JBT permet de surveiller les fluctuations de température et la consommation d'énergie de manière à identifier les zones où des économies d'énergie peuvent être réalisées.

La digitalisation ne cesse de progresser et avec elle la maîtrise des procédés pour toutes les tailles d’entreprises. Busch présente par exemple le nouveau service numérique Otto qui permet de surveiller et piloter à distance ses pompes à vid. Otto envoie automatiquement des notifications en cas de perturbations du processus. Ces informations sont remontées via l’interface Busch ou directement intégrées dans le réseau industriel en place. Une web-app dédiée est aussi proposée.
Les sociétés Clauger et SMO ont quant à elles développé un tunnel de surgélation compact, truffé de capteurs qui permettent de piloter finement la production et de suivre l’état de l’appareil en temps réel. L’utilisateur peut par exemple ajuster le couple température / débit d’air en fonction de la quantité d’énergie transmise au produit. Clauger estime que l’ensemble des fonctionnalités ajoutées au tunnel permettent de réduire jusqu’à 20 % la consommation d’énergie. Et la boucle qui lie productivité et performance énergétique est bouclée.

 

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois