Procédés

Comment fabriquer des galettes de riz ?

12 janvier 2010 - Maria Guillon

La RCM6/90C, dotée de 6 moules de 90 mm de diamètre, permet de fabriquer 2160 pièces à l'heure. Crédit RCM

Réponse : avec la série RCM de l’équipementier italien RePietro. La « rice cake machine » permet également de travailler d’autres céréales « puffées » comme le maïs, le blé, le blé kamut, des mix de céréales ou des pellets gélatinisés. Les formes des galettes peuvent être rondes, carrées ou rectangulaires.

Les céréales doivent être mélangées à de l’eau afin d’obtenir un minimum de 16 à 18 % d’humidité et peuvent être additionnées de sel ou d’arômes résistants à la chaleur. Alimenté par la trémie, le mélange est introduit dans six moules à la fois dans le cas de la RCM6/90C (6 moules de 90 mm de diamètre) où il est chauffé pendant 6 secondes (capacité : 2160 pc/h). L’ouverture rapide des moules provoque l’expansion des céréales et l’adhésion des grains entre eux. Les galettes peuvent ensuite être enrobées de chocolat, pulvérisées d’un sirop, saupoudrées ou directement emballées…

D’autres références permettent de fabriquer 15 galettes de 45 mm de diamètre, ou 35 galettes de 25 mm de diamètre (10 500 pc/h). La version carré réalise 6 galettes de 80 mm de côté, et la version rectangulaire 10 galettes de 80*30 mm.

La série RCM est contrôlable par PLC et actionnée hydrauliquement.

RePietro propose d’utiliser sa « rice cake machine » avec d’autres types de céréales : maïs ou blé « puffé », mix ou pellets gélatinisés. Les formes des galettes peuvent être rondes, carrées ou rectangulaires.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois