Procédés

Et si le sang des poissons était valorisable

daniel sainthorant. fotolia.com

Poisson tête en bas. Kroma a présenté au Seafood Processing Europe, de Bruxelles, une solution pour récupérer le sang des poissons après abattage.

L’opérateur qui effectue le contrôle après abattage positionne les poissons verticalement dans des « cages inox ». Le sang s’écoule dans un réceptacle situés sous la ligne de transformation. Le trajet de la carcasse sur le rail dure environ une minute en fonction du poids, le temps que le sang s’écoule.

Ensuite, un équipement « Twist » positionne le poisson pour alimenter l’éviscéreuse. L’alimentation est donc automatique. Le sang récupéré pourra être revendu pour valorisation aux industriels des secteurs cosmétiques et pharmaceutiques.

  • A découvrir dans le numéro de juin 2010 de Process alimentaire : Les solutions présentées sur le salon Seafood Processing Europe pour récupérer et valoriser les co-produits de la transformation du poisson.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois