Procédés

IPA 2010. Une offre haute en couleur et des évolutions bien pensées

14 décembre 2010 - Isabelle Dulau

Coupe transversale d’une pompe Seepex. Le carter court favorise l’efficacité du NEP. Le design a été étudié pour éliminer les zones mortes pendant la phase de nettoyage.

L’offre du salon IPA 2010 a eu deux tonalités lors de cette semaine d’octobre : haute en couleur pour l’offre internationale et grise pour l’architecture intérieure, l’inox des machines et pour la fréquentation française. Le Hall 7 de Paris-Nord Villepinte s’est paré d’un design épuré pour accueillir les 600 équipementiers. Venus de 25 pays différents, les exposants offraient un beau panorama international. Et si les 40 931 visiteurs étaient majoritairement étrangers (57 %), c’est aussi parce que les grèves ont découragé plus d’un visiteur français.

Si comme beaucoup vous n’avez pu vous rendre au salon Ipa, voici des moments choisis de la visite, complémentaires des nouveautés sélectionnées dans le hors-série d’octobre :– La découpe des légumes intègre la sécurité et l’accessibilité.

– La découpe des légumes intègre la sécurité et l’accessibilité,
– La transformation des produits carnés occupe toujours une place prédominante dans le salon, héritage de l’ancien Ipa Matic,
– Les traitements thermiques jouent la performance,
– Les équipements sont focalisés sur l’hygiène et aident à la maîtrise des procédés.

Légumes : les coupeuses s'ouvrent

Abande, longitudinale ou transversale quelle que soit leur dénomination l’utilisation des coupeuses devient plus facile. Les couteaux, tôles de guidage, tapis, systèmes de tension des tapis etc. se retirent rapidement, sans outil, pour le nettoyage de la machine. Ces critères, ainsi que les différents outils de coupe, garantissent la polyvalence
des machines.

Pour KRONEN, le produit est convoyé jusqu’au couteau. Là, le contre-couteau et le tapis plaqueur maintiennent le produit. La coupeuse a été agrémentée d’un automate programmable qui pilote la coupe, s’ajustant aux dimensions de chaque produit et aux paramètres du client. La coupe assistée par ordinateur augmente la précision et réduit les déchets.

Pour la coupeuse Lifis de FAM, le constructeur joue sur la simplification des réglages notamment celui de la distance entre le couteau et le contre-couteau. Ce point est déterminant pour la qualité de la coupe. Les légumes sont convoyés par deux tapis qui forme un V. Leurs fonctions est d’assurer un bon angle de coupe. Le constructeur a intégré des systèmes de sécurité à sa machine : une clé piégée pour ouvrir les carters contenant la tête de coupe. L’ouverture n’est rendue possible que si l’alimentation est coupée. Une temporisation garantit qu’à l’ouverture aucune pièce ne sera en mouvement. Pour accéder aux autres parties de la machine, les capots protecteurs des tapis de convoyage s’ouvrent en suivant un ordre prédéfini.

Autres innovations à noter dans le domaine : SORMAC propose une version élargie à 275 mm de sa coupeuse à bande BSM. Et, Urschel qui fête ses 100 ans cette année, a annoncé qu’il proposerait une nouvelle coupeuse longitudinale début janvier.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois