Procédés

L'Inra met le blé à l'honneur ce soir

22 septembre 2009 - Virginie Guillerm

Ce soir, le laurier "ingénieur" 2009 de l’Inra sera décerné à Joël Abecassis pour sa contribution dans les procédés de transformation des céréales et le développement de produits nouveaux tels que le blé Ebly. Cet ingénieur meunier (Ensmic) a toujours travaillé sur l’amélioration des procédés céréaliers. Il a dernièrement collaboré au projet européen Healthgrain (Process Alimentaire N° 1261 et 1262) et a participé à la création de nouveaux aliments. Parmi eux, le fameux blé dur qui change des pâtes et du riz, mais aussi le blé vert, céréale prête à cuire et récoltée avant maturité, lancé en 2005 par trois coopératives du Languedoc Roussillon (Process Alimentaire n°1215). Entré à l’Inra en 1972, Joël Abecassis est aujourd’hui récompensé par son centre de recherche.

Joël Abecassis, Laurier Ingénieur 2009 de l’Inra. Auteur de plus de 80 publications scientifiques, il est récompensé pour ses travaux le domaine de la technologie des céréales.

« Entré à l’Inra à l’époque où la technologie consistait à observer les différences qualitatives suite à la mise en oeuvre de procédés plus ou moins complexes, Joël Abecassis a su dégager une ligne directrice extrêmement innovante et originale sur l’identification des bases physico-chimiques et structurales du fractionnement des grains de céréales, jusqu’à un modèle de grain virtuel », illustre le mensuel de l’Inra à propos du chercheur. Joël Abecassis a aussi réussi à faire reconnaître ses recherches à l’Inra en tant que « programme national céréales » en développant à la fois des collaborations scientifiques et en établissant des liens avec d’autres programmes en cours. Son action a permis la reconnaissance des travaux de l’Inra par la profession céréalière (Arvalis, ANMF, AFSA, Irtac et les sociétés Chopin, Ulice et Danone).

Cérémonie des lauriers de l'INRA

Créés en 2006, ces trophées permettent d’honorer l’excellence des travaux, la créativité et le parcours professionnel de chercheurs confirmés qui se sont distingués au niveau international, de chercheurs plus jeunes qui ont déjà exprimé leurs talents, et aussi d’ingénieurs et de techniciens en appui à la recherche. C’est aussi un moment pour mettre en avant les équipes de recherche au sein desquelles les lauréats travaillent.

Les autres personnalités récompensées seront :

- Le Laurier "jeune chercheur " : Olivier Loudet, 35 ans, chargé de recherche à l’unité de recherche "Génétique et amélioration des plantes", centre Inra de Versailles. Ce prix décerné par un jury international récompense le travail d'un chargé de recherche recruté récemment à l'Inra.

- Les Lauriers "appui à la recherche" : Ces deux lauriers récompensent la contribution exemplaire d'un technicien dans la réalisation de son travail en appui à la recherche. Les deux récompensés sont Jocelyne Olivier, 60 ans, ingénieure d’études au sein de l’unité mixte de recherche « Interactions plantes-microorganismes », centre Inra de Toulouse, et Laurence le Maout, 45 ans, technicienne de recherche à l’unité mixte de recherche « Écologie et écophysiologie forestières », centre Inra de Nancy.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois