Technologie

L’Usine Extraordinaire a montré son savoir-faire à l’Elysée

20 janvier 2020 - Stéphanie PERRAUT

Les 18 et 19 janvier 2020, la fondation Usine Extraordinaire s’est installée dans la cour de l’Elysée pour amener le grand public à « changer d’idée sur l’usine ». Six industriels français ont présenté leur savoir-faire.

Après le Grand Palais à Paris en novembre 2018 et Marseille un an plus tard, la fondation Usine Extraordinaire a posé ses valises le temps d’un week-end dans la cour de l’Elysée, dans le cadre de la Grande Exposition du Fabriqué en France. Les 18 et 19 janvier 2020, elle a organisé une exposition gratuite, sous l’égide de la fondation « Agir Contre l’Exclusion » avec l’objectif d’amener le grand public à « changer d’idée sur l’usine ». Six industriels ont joué le jeu et levé le voile sur la réalité des usines françaises d’aujourd’hui. 
EDF a invité les visiteurs à découvrir les métiers de l’industrie électrique à travers des expériences en réalité virtuelle. Le public a pu survoler le patrimoine industriel emblématique du groupe. Et plonger au cœur de la machine pour comprendre son fonctionnement. Dans un jeu pédagogique, il a été invité à éviter le blackout en composant son propre mix électrique, qui permet d’assurer l’équilibre entre la production et la consommation d’électricité.
Le spécialiste de l’intralogistique Fives était présent avec AddUp, la co-entreprise qu’il a créée avec Michelin en 2016 pour développer l’impression 3D métallique. Le groupe d’ingénierie a présenté les technologies de tri intelligent que l’on peut retrouver dans des plate-formes de tri postal, des centres de distribution ou des entrepôts de préparation de commandes. Les robots mobiles étaient particulièrement à l’honneur. 
Le groupe allemand KSB produit et commercialise des pompes, des vannes et fournit les services associés. Ses équipes ont présenté pendant deux jours l’intérêt de ces composants. Grâce à la réalité virtuelle, le public a aussi pu entrer dans une station de pompage et agir sur les différents réglages pour optimiser l’installation.
Particulièrement impliqué dans la mobilité durable, Michelin a proposé sur l’événement un espace présentant l’approche économie circulaire de l’entreprise, incarnée par son concept avant-gardiste « Vision ». Il s’agit de roue connectée, increvable et entièrement recyclable. 
Le fabricant français de robots Stäubli a détaillé ses solutions pour répondre à la demande des entreprises qui cherchent à optimiser leur production pour la rendre plus performante et intelligente. Les visiteurs ont pu découvrir les nouvelles formes de duos homme-robot, clé de voûte de l’industrie du futur. 
Comptant parmi les leaders mondiaux sur le marché des semi-conducteurs, ST Microelectronics conçoit des produits qui s’intègrent dans les objets du quotidien (appareils connectés, internet des objets) et contribuent à rendre la conduite automobile, les usines, les villes et les habitations plus intelligentes et économes en énergie. Les visiteurs ont notamment découvert les différentes étapes de fabrication d’une puce, l’univers des salles blanches (en 3D et en réalité virtuelle) ainsi que de multiples applications à usage grand public et professionnel.
 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois