Equipements

Le Moulin de la Chaume réduit la pénibilité du transfert de farine

1 mai 2018 - Stéphanie Perraut

L’automatisation du nouveau système de transfert de farine a permis d'ajuster l'amenée de produit au besoin de la trémie, en temps réel.


Filiale du groupe Agromousquetaires, le Moulin de la Chaume situé à La Voulte sur Rhône (07) souhaitait soulager ses opérateurs lors du transfert de la farine de fleurage, conditionnée en sacs de 25 kg. Un dispositif manuel a été remplacé par un système de convoyage Transitube.

« La trémie, dans laquelle est versée la farine de fleurage, est située sur une passerelle à 4,5 m de hauteur. Les opérateurs devaient monter jusqu’à une dizaine de sacs par production », précise Michel Javerzat, responsable maintenance et travaux neufs.

Apia Technologie a installé une vis flexible de 5 m pour relier un bac, au niveau du sol, à la trémie existante. « Ce tampon de 150 litres a été dimensionné de façon à tenir, en moyenne, une journée complète de production. Son remplissage s’effectue toujours en vidant manuellement les sacs, mais dans des conditions de sécurité bien meilleures », ajoute-t-il.

L’automatisation de l’ensemble a permis de synchroniser le transfert de la farine au besoin de la trémie, en temps réel. « Une fois le bac rempli, la ligne tourne sans intervention humaine. Nous avons réduit les arrêts de lignes. Autre point positif, le transfert en circuit fermé, couplé à un capotage du bac, limite l’empoussièrement de l’atelier », conclut Michel Javerzat.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois