Procédés

Les équipements s’adaptent aux environnements sévères

28 février 2012 - Stéphanie Perraut

Marboré conçoit des armoires spéciales en inox dotées de joints résistants IP66.

Arrivée par les zones de conditionnement et de palettisation, l’automatisation remonte la chaîne de production et confirme son entrée dans les ateliers de fabrication. Afin d’adapter les machines à ces environnements sévères, les équipementiers ont mis au point des matériels étanches, en acier inoxydable et facilement nettoyables. Les équipements EHEDG se multiplient. Le salon Cfia, qui ouvre ses portes à Rennes dans deux semaines, illustre la tendance et recèle d’exemples.

L’informatique industrielle se pare d’inox

KEP, spécialisé en contrôle commande, a développé un panel PC tactile en inox à structure hermétique sans ventilateur. Avec un indice de protection IP 69K (qui se généralise et devient une référence), il supporte des températures allant de -20°C à +60°C et des taux d’humidité jusqu’à 90%. Autre exemple, Vertex propose la ligne Taurus qui comprend un écran, un panel PC et des accessoires dans un châssis inox, IP 65.
La société Marboré quant à elle choisit de protéger les équipements dans des armoires spéciales en inox. Leur finition microbillée donne une surface uniforme qui facilite le nettoyage. Elles sont constituées d’un joint résistant (IP66) et leurs systèmes de fermeture sont mis en zone d’étanchéité.

Le développement des solutions étanches

Afin de protéger l’écran tactile de son terminal de saisie IS 70 contre les agressions chimiques et mécaniques, Bizerba a opté, dans les environnements sévères, pour une vitre renforcée GFG (Glass-Film-Glass). Mettler Toledo suit la tendance avec sa nouvelle série de terminaux de pesage à écran tactile résistant au nettoyage haute pression (IP66 et IP69K).
Endress+Hauser a mis au point une nouvelle gamme de capteurs de température, iTherm TM4X, pour l’optimisation des process de stérilisation. Equipés d’un système d’extraction rapide, ils sont en outre pourvus d’une tête de raccordement en inox 316 L, IP 69K.
Samson complète sa gamme de vannes de régulation avec une nouvelle version aseptique en inox. L’organe de réglage possède un corps sans zone de rétention. Les matériaux d’étanchéité en contact avec le fluide sont conformes FDA et la vanne est conforme aux exigences de l’EHEDG.

Les équipements électriques s’adaptent eux-aussi aux environnements humides. Maréchal Electric propose par exemple une trappe d’intégration pour connecteur et prise résistant à des températures de – 40°C à + 60°C. Son couvercle se referme automatiquement après retrait de la prise. Côté éclairage machine, Sammode a mis au point de nouvelles LED qui résistent aux agressions des agents lessiviels et au rinçage au jet pression (IP 69K).

La mécanique à l’heure de l’Hygienic Design

Festo présente le vérin DGRF, conçu pour une utilisation dans des environnements sévères. Son matériau résiste à la corrosion grâce à une anodisation renforcée. Ce qui le rend notamment insensible aux agressions des agents de nettoyage. Le système SWS077 de Schunk est un changeur d’outils répondant lui aussi aux normes de conception hygiénique (réalisation en inox 304 ou 404, joints et graisses conforme au contact alimentaire). Danfoss décline son moto-réducteur à variateur décentralisé VLT Flex Concept en une version lisse, de couleur blanche. Conçu pour les zones aseptiques, il est classé IP 67 ou IP 69K.

Process Alimentaire - Webconférence

CAP SUR LA NEUTRALITÉ CARBONE

Mardi 22 juin - 9h00 à 10h30

Webconférence Live

Faites le point sur la méthodologie à déployer pour mener à bien un projet de décarbonation.
Le prix Energ'IAA sera remis à cette occasion.

Participation gratuite sur simple inscription