David Prodhomme, ingénieur méthode, maintenance et énergies, et Xavier Macé, directeur de site de la laiterie Malo, avec la certification Iso 50 001.

Equipements

Performance énergétique : la laiterie Malo certifiée Iso 50 001

24 novembre 2019 - Stéphanie PERRAUT

En novembre 2019, après plus d’un an et demi de travail, la société Malo a obtenu la certification Iso 50 001 pour son système de management de l’énergie. 

A Saint-Malo (35), la société Malo a obtenu début novembre 2019 la certification Iso 50 001. Pour ce site du groupe Sill Entreprises, il s’agit de la reconnaissance de plus d’un an et demi de travail. Tout a débuté par la définition des usages prioritaires en électricité, vapeur, azote et gaz. Pour cela, une cartographie des différentes énergies et leur consommation par secteur a été réalisée à l’aide de compteurs divisionnaires. Sur cette base, des améliorations techniques ont été apportées à plusieurs niveaux :

  • dans le nouvel atelier de pasteurisation, l’ensemble des consommateurs électriques, à savoir l’homogénéisateur, l’écrémeuse et diverses pompes annexes est désormais conduit sur des variations de vitesse générant une économie d’énergie.
  • Un compresseur d’air brushless est venu remplacer le précédent.
  • Sur la production d’eau glacée, une récupération de chaleur a été mise en place. De plus, le système met en œuvre un gaz non polluant.
  • A la station d’épuration, la mise en oeuvre d’un pré-traitement physico-chimique des eaux limite le fonctionnement des turbines d’aération et par conséquent leur consommation.

D’autres actions suivront dans le cadre du nouveau système de management de l’énergie basé sur le principe de l’amélioration continue. L’une d’elle, en cours de réalisation, consiste à installer un évapo-concentrateur moins énergivore sur lequel est ajouté une récupération de chaleur servant à l’eau chaude sanitaire. Ceci permettra d’économiser de la vapeur, pour le moment nécessaire à la chauffe d’un ballon.

Un consommation électrique cible inférieure à 200 kWh/t

L'objectif fixé par la direction est de tenir sur une base inférieure à 200 kWh d’électricité et de 1,05 MWh de gaz naturel par tonne de produit fini. Pour l'atteindre, l'entreprise mise sur des actions de sensibilisation, en particulier sur les bonnes pratiques : couper l’air comprimé, fermer les vannes d’eau et les portes des chambres froides, éteindre les lumières, et interpeller chaque service quant à l’impact énergétique lié au numérique. 

Gilles Falc’hun, président du groupe Sill Entreprises © Dominique Leroux

Gilles Falc’hun, président du groupe Sill Entreprises © Dominique Leroux

L’adoption de cette norme vient couronner la stratégie sociale et sociétale engagée par le groupe Sill Entreprises, dont c’est le troisième site reconnu. « Après Primel et Sill Plouvien, qui fut parmi les 100 premières de France à obtenir cette précieuse reconnaissance dès 2014, cette certification Iso 50 001 est le fruit d’un mouvement engagé depuis de nombreuses années par Sill Entreprises. Un mouvement que nous allons poursuivre encore avec l’ensemble des équipes de nos huit sites de productions en France dont six en Bretagne », affirme Gilles Falc’hun, président de Sill Entreprises. En plus de la certification Iso 50 001, Sill Entreprises a également obtenu récemment le label « PME+ », décerné par la Feef selon un cahier des charges issu de la norme Iso 26 000 et contrôlé annuellement par Ecocert Environnement.  
 

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois