Équipements

Un stockage de froid moins cher et modulaire

19 janvier 2009 - Maria Guillon

La soudure laser des disques réfrigérants par transparence permet d’abaisser le coût du générateur à coulis de glace.

Le coulis de glace peut être produit la nuit, stocké, puis utilisé le jour. Avec des économies substantielles à la clé.

Auteur de quatre brevets, Adrien Laude-Bousquet vient à nouveau d’innover dans le coulis de glace. Ses générateurs à surface brossée se sont déjà affranchi du coût de maintenance que représentait la technologie de la surface raclée. Ils vont plus loin aujourd’hui, avec la soudure laser des disques réfrigérants réalisée par transparence. Cette technique de production permet de baisser les coûts tout en préservant une surface d’échange importante.
« L’ensemble de nos modifications a permis de diviser le coût de nos générateurs par deux », explique même Adrien Laude-Bousquet, ingénieur-conseil au sein de sa structure ALB.

Limiter la poussée

Autre amélioration : stocké dans de hautes cuves verticales, le coulis peut avoir tendance à prendre en glace sous la pression hydrostatique. La solution d’ALB consiste à proposer des cuves limitées à trois mètres de haut qui limitent cette poussée et qui sont à multiplier au gré de l’augmentation du besoin en froid de l’industriel.
ALB, qui a déjà travaillé avec LGL France, cherche aujourd’hui une entreprise partenaire pour mettre ce nouveau système sur le marché. Ce travail d’évolution technologique a été supporté à 50 % par l’Ademe.

Remplacer le fréon

ALB vise un autre objectif : remplacer le fréon 22. « En France, la quantité de fréon 22 à recycler est de 25 000 tonnes avant 2014 voir 2012 », a souligné Adrien Laude-Bousquet, lors des Rendez-vous du Pôle Cristal le 9 octobre dernier.
ALB propose des modules prêts à brancher de 20 à 3000 kW pour les grandes cuisines, cuisines centrales, usines agroalimentaires et grandes surfaces…

Avantages du coulis de glace :
- Stocker le froid
- Réduire de façon importante les quantités de fluides frigorigènes utilisées
- Réduire les consommations énergétiques
- Diminuer la puissance installée (Exemple en cuisines centrales : puissance du transformateur divisée par 2)
- Transporter de très grandes capacités de froid dans des tuyauteries de faibles diamètres (réseaux moins chers)
- Améliorer les échanges thermiques : diminution du tiers du temps de réfrigération dans l’application réfrigération plats cuisinés
- Installations fiables et évolutives
- Le coulis de glace permet d’utiliser le CO2 en cascade pour les postes basses températures, système qui permet un gain énergétique de 30%. Le CO2 est comprimé à environ 40 bars et se condense dans la boucle de coulis de glace. Il alimente ensuite les évaporateurs des postes négatifs à environ 13 Bar. La condensation se fait dans des échangeurs à plaques brasées.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois