Equipement

Une nouvelle farineuse-paneuse d’enrobage à haut rendement

19 avril 2009 - Virginie Guillerm

La nouvelle version de l'OptiFlour de CFS a été réétudiée en termes d’investissement, de rendement et de nettoyage.

CFS est un spécialiste des solutions techniques pour la transformation de produits à base de viandes, volailles, poissons, produits de la mer et fromages. Le fournisseur propose depuis trois ans aux professionnels un outil mixte de farinage et panage : l’OptiFlour. Placé en amont ou en aval d’une enrobeuse, l’équipement permet de réaliser des viandes ou des poissons panés sans investir dans deux machines. Cette première génération de farineuse-paneuse vient d’être réétudiée en termes d’investissement, de rendement et de nettoyage. Son prix se situe désormais au même niveau qu’une farineuse traditionnelle, soit entre 60 000 et 70 000 euros.

L’amélioration du rendement

On juge la qualité d'un enrobage par son « pick up » et son uniformité. Dans la nouvelle génération, il est contrôlé par un répartiteur en farine breveté. La nouvelle trémie d’alimentation permet d’obtenir une distribution plus homogène. La vitesse de passage est passée de 15 à 25 mètres par minute, permettant d’utiliser la nouvelle OptiFlour sur des lignes à hautes cadences. Le système se commande maintenant de manière hydraulique ou électrique, autorisant l’opérateur à prérégler des programmes. Toutes ces actions permettent d’augmenter le rendement tout en étant plus précis sur l'enrobage.

Le nettoyage facilité

L’équipe de développement de CFS a beaucoup travaillé sur la conception hygiénique de la machine pour limiter les risques de contamination. Au niveau de la distribution, un système de filtre intégré permet d’assurer que les grumeaux et autres contaminants n'atteignent jamais le produit. La construction fermée de l’équipement et l’ajout d’une soufflerie minimisent la production de poussière. En fin de production, le nettoyage s’effectue avec des pièces déplacées mais toujours fixées, ce qui évite les pertes de composants dans l’atelier.

Avec cette nouvelle génération d’Optiflour, CFS s’ouvre aux marchés à hautes cadences (exemple des filets de poisson meunière produites en 3/8). Elle permet aussi aux industriels de créer de nouveaux produits incluant céréales et panures plus grossières.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois