Energie

Une nouvelle levée de 10 millions d'euros pour Metron

1 juillet 2019 - Stéphanie PERRAUT

En moins d’un an, la société Metron a levé plus de 20 millions d'euros pour financer sa croissance à l’international et le développement de ses solutions digitales pour l’industrie, basées sur l’intelligence artificielle.

Le 27 juin 2019, la société française Metron a annoncé une nouvelle levée de fonds de 10 millions d’euros auprès de NTT Docomo Ventures (Tokyo), StatKraft Ventures (Düsseldorf) et de ses investisseurs historiques BNP Paribas (Paris) et Breed Reply (Londres). « Nous nous réjouissons d’accueillir dans notre capital les fonds d’investissement de NTT et Statkraft, deux investisseurs internationaux majeurs, et saluons le renforcement de BNP Paribas Energy Transition Capital. Le profil de notre actionnariat qui compte aussi Breed Reply, investisseur actif dans l’IoT, la Financière Fonds Privés et Airflux reflète parfaitement notre stratégie : fournir aux industriels une plate-forme digitale pour qu’ils deviennent acteurs de leur transition énergétique, en toute indépendance et partout où ils produisent dans le monde, comme Danone est en train de le faire avec nous », déclare Vincent Sciandra, directeur général et co-fondateur.

Un développement en France et à l'international

Depuis sa dernière levée de fonds en octobre dernier, Metron a accéléré son expansion internationale. La société opère aujourd’hui dans une douzaine de pays avec des centres opérationnels en Europe (Paris, Milan), en Amérique latine (São Paulo, Mexico, Bogota), au Moyen-Orient (Dubaï) et en Asie (Singapour). Pour développer ses ventes en France, Metron a conclu un partenariat stratégique avec Dalkia, en lançant une l’offre commune Dalkia analytics powered by Metron. En parallèle, de nouveaux produits ont été développés en extension de la plate-forme digitale existante. Ils vont permettre l’optimisation énergétique et la réduction des émissions de carbone dans le domaine des « Virtual Power Plants » où il s’agit de gérer des actifs décentralisés de production d'énergie, en particulier renouvelables, afin d'en optimiser leur valorisation, ou encore, dans le domaine de l’électro-mobilité, où l’optimisation de la recharge va devenir un enjeu clé.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois