La brasserie canadienne Steam Whistle utilise une pompe à faible cisaillement pour ne pas endommager les levures lors de leur incorporation dans les cuves de fermentation.

Equipements

Watson Marlow transfère délicatement les levures de brasserie

5 novembre 2019 - Stéphanie PERRAUT

La brasserie canadienne Steam Whistle utilise une pompe à faible cisaillement pour ne pas endommager les levures lors de leur incorporation dans les cuves de fermentation.

Située à Toronto, la brasserie indépendante Steam Whistle adhère aux strictes normes de brassage du Bavarian Purity Act de 1516. Elle travaille uniquement avec de l’eau de source, de l’orge malté, du houblon et de la levure. Pour le transfert de cet ingrédient vivant, l’entreprise a choisi de remplacer une pompe à membrane par un équipement à faible cisaillement, la MasoSine Certa 100 de Watson-Marlow. Pour l’occasion, ce modèle, proposé à l'origine pour la salle de brassage de l’équipementier Esau & Hueber, a été adapté sur un skid intégrant un moteur à vitesse variable. La pompe conserve ses caractéristiques techniques ainsi que ses certifications 3A et EHEDG Type EL Classe I. Le rotor sinusoïdal de la gamme Certa permet de transférer des produits à viscosité élevée, comme c’est le cas des levures. Pour les fluides difficiles, il assure dans le même temps une consommation d'énergie réduit jusqu'à 50 % par rapport aux autres technologies de pompage.

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

  • Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
  • Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
  • Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois