Qualité

Ce spectromètre optimise le temps d’analyses des liquides

5 mai 2008 - Josselin Moreau

L’Optima 7000 intègre le nouveau système UDA d’acquisition universelle de données qui enregistre les spectres complet

PerkinElmer vient de lancer une nouvelle génération de spectromètres d’émission au plasma (ICP-OES). Baptisée Optima 7000, la gamme se compose de cinq machines parmi lesquelles la série 7000 DV peut analyser des produits alimentaires ainsi que les effluents associés si le nombre d’échantillon reste faible. La série 7300 DV permet quant à elle de travailler en routine.

Acquisition des spectres complets

L’Optima 7000 intègre le nouveau système UDA d’acquisition universelle de données qui enregistre les spectres complets. Ceci permet à l’utilisateur d’obtenir, a posteriori, des informations complémentaires sur les échantillons testés. Ceci présente un intérêt pour le contrôle rapide des process industriels, la comparaison par rapport à des produits témoins, voire à des produits concurrents.
« Il n’y a pas vraiment de limite au stockage car les fichiers sont très légers – environ 75 Ko. De plus, les PC sont tous équipés de graveurs CD/DVD », précise Pierre-Luc Dupont, spécialiste de technologie de spectrométries chez PerkinElmer.

Gain de temps

La Série Optima 7000 permet un gain de temps important pour le traitement des données. La vérification des résultats est immédiate si on applique une procédure avec analyse de contrôle qualité (si possible des étalons internationaux certifiés, des matériaux de référence certifiés (CRM), ou encore des échantillons synthétiques). « En effet, les valeurs en concentration des différents éléments des CRM peuvent être entrées dans le logiciel. Le certificat d’un CRM donne directement une fourchette d’acceptation. Dans le cas d’un échantillon synthétique, il suffit de se raccrocher à un système type Cofrac et d’appliquer des tests statistiques. Ainsi, les résultats d’une série de dix échantillons inconnus pourront être validés si les valeurs sont dans la fourchette. Sinon, plusieurs actions correctives sont possibles », détaille Pierre-Luc Dupont

Cartes de contrôle automatiques

Le logiciel de l’Optima 7000 peut aussi générer seul et automatiquement des cartes de contrôle qualité en affichant les résultats enregistrés pour des périodes de temps bien spécifiées. Les utilisateurs visualisent ainsi en temps réel les courbes générées, sélectionnent des périodes de temps, impriment et exécutent des calculs statistiques. Ceci peut aussi être inclus dans le rapport d’analyse.

La série Optima 7000 remplace les modèles Optima 2100, 5100, 5200 et 5300.

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois