Sécurité du personnel

Comment se familiariser avec le nouvel étiquetage des produits chimiques

30 avril 2009 - Josselin Moreau

De gauche à droite : "Produits corrostifs qui attaquent ou détruisent les métaux et peuvent ronger la peau et/ou les yeux. ; "Gaz sous pression pouvant exploser sous l'effet de la chaleur" ; "Produits pouvant empoisonner à forte dose, irritants pour les yeux, la gorge, le nez et la peau"

Le règlement européen 1272/2008 CLP (Classification, Labelling and Packaging) du 16 décembre 2008 modifie la classification, l’étiquetage et l’emballage des substances et mélanges chimiques dangereux. C’est l'application européenne du système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH).

 

De gauche à droite : " Produits pouvant exploser" ; "Produits pouvant s'enflammer" ; "Produits provoquant des effets néfastes sur les organismes du milieu aquatique"

Concrètement, les professionnels voient apparaître depuis le 20 janvier 2009 les nouvelles étiquettes, pictogrammes et fiches de sécurité conformes à la nouvelle réglementation, en remplacement des symboles et des phrases de risque préexistants.
Sur les nouvelles étiquettes, certaines informations et dangers associés à l’utilisation des produits chimiques, de même que les précautions d’emploi, ne sont plus symbolisées par les pictogrammes. D’où l’importance pour toutes les personnes susceptibles de manipuler des produits chimiques de bien comprendre le nouvel affichage.

Etiquettes : ce qui change

De gauche à droite : "Produits cancérogènes ou mutagènes" ; "Produits pouvant aggraver un incendie ou provoquer une explosion" ; "Produit qui empoisonnent rapidemment, même à faible dose"

Dans la nouvelle réglementation, le mot « préparation » et remplacé par « mélange » et la classification des dangers passe de 15 à 27 classes. Neuf nouveaux pictogrammes sont formés d’un losange blanc encadré de rouge (carrés orange auparavant). Plusieurs d’entre eux reprennent les anciens symboles (une flamme pour les produits inflammables, une tête de mort pour les poisons). Un nouveau symbole représentant un corps humain fait son apparition : il illustre les risques touchant à l’organisme comme les produits cancérigènes et/ou mutagènes,

Sur chaque étiquette, les principaux dangers sont expliqués comme par exemple : « liquide et vapeurs très inflammables » ou « peut provoquer une allergie cutanée ». De nouvelles mentions dites d’« avertissement » apparaissent sur les produits les plus dangereux : il s’agit des mots « DANGER » et « ATTENTION ». Des conseils de prudence et de précaution d’emploi y sont associés comme « ne pas respirer les vapeurs » ou « garder sous clef ».

L'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) tient à la disposition des entreprises toutes les informations nécessaires à la communication de la nouvelle signalétique ainsi que des affiches de sensibilisation à destination des opérateurs.

Les nouvelles étiquettes et fiches de sécurité devraient progressivement apparaître sur l'ensemble des produits chimiques soumis à la réglementation. Pour les substances, elles devront être conformes au plus tard le 1er décembre 2010, avec un écoulement des stocks jusqu’en 2012. Pour les mélanges, le délai de mise en conformité a été étendu au 1er juin 2015 (écoulement des stocks jusqu’en 2017).

Process Alimentaire - Formules d'abonnement

LE MAGAZINE DES INDUSTRIELS DE L’AGROALIMENTAIRE

● Une veille complète de l’actualité du secteur agroalimentaire
● Des enquêtes et dossiers sur des thèmes stratégiques
● Des solutions techniques pour votre usine

Profitez d'une offre découverte 3 mois